F1 : Ferrari apporte quelques nouveautés avant l’Autriche

F1 Canal + Programmation

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
0
Partages

Peu en vu lors des essais hivernaux de Barcelone, la Scuderia Ferrari va apporter quelques changements au niveau de sa boite de vitesses et de son unité de puissance, à moins de vingt jours du début de la saison de F1 en Autriche.

On pourrait dire que la période de repos forcé, observée depuis plus de trois mois en raison de la pandémie de coronavirus mondiale, n’a pas été fatale pour tout le monde. Notamment pour l’écurie italienne, dont les performances lors des essais hivernaux de Barcelone ont posé quelques questions, avant le premier Grand-Prix avorté en Australie. L’occasion pour la Scuderia Ferrari d’apporter quelques changements avant la reprise de la F1 en Autriche le 5 juillet prochain.



Nouvelle unité de puissance et boite de vitesses

À Maranello, depuis la réouverture de l’usine, on travaille chez Ferrari sur une potentielle amélioration de trois secteurs défaillants aux essais hivernaux : le moteur, la boîte de vitesses, mais aussi des innovations aérodynamiques au niveau du châssis. L’objectif principal de ces réglages est d’améliorer la tenue de route et les performances des pneus.

L’écurie italienne va effectivement doter son unité de puissance d’une seconde génération, la «065–2», de 15 chevaux supplémentaires. Cette évolution devait d’ores et déjà intervenir après le début de saison, mais le manque de roulage a permis aux écuries d’améliorer comme bon leur semble, certains éléments clés de la voiture malgré le gel progressif de la FIA sur la modification de pièces jusqu’en 2021.



«Je pense que nous connaîtrons le vrai potentiel de la voiture après trois courses.»

Ces changements n’ont pourtant pas encore l’objectif et la conviction de contrecarrer les plans de Mercedes ou de Red Bull, souvent performant sur le circuit de Spielberg. Mattia Binotto en est conscient, la Ferrari SF1000 ne verra pas ses performances gonflées considérablement :

«Je ne m’attends pas à être la voiture la plus rapide d’Autriche, où nous devons atteindre le maximum de points possible au début du championnat du monde et essayer de réagir par la suite», a déclaré Binotto le mois dernier au journal Marca.

«Je pense que nous connaîtrons le vrai potentiel de la voiture après trois courses.»



Réponse dans dix-neuf jours désormais, pour la première des deux courses de F1 au Red Bull Ring de Spielberg en Autriche, fief de la firme au toro.


Partagez cette info :

Total
0
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram