F1 — Les tops et les flops du Grand Prix d’Autriche

À l’issue de ce Grand Prix d’Autriche, certains pilotes ont marqué des points précieux. D’autres en revanche ont loupé le coche. Retour sur les tops et flops du week-end à Spielberg. 
grand prix autriche
@F1

Partagez cette info :

Total
1
Partages

Des stratégies décalées, des bagarres à tous les étages, une belle remontada. Il y en a eu pour tous les goûts ce dimanche à Spielberg. Retour sur les pilotes qui ont marqué des points et d’autres qui ont perdu gros au Grand Prix d’Autriche.

Les tops

Charles Leclerc : Le Monégasque met fin à une série de 5 courses sans podium et lave l’affront de Silverstone. Avec une stratégie décalée sur Red Bull mais payante, le pilote Ferrari n’a pas eu à forcer sur ses 3 dépassements pour prendre le leadership face à Max Verstappen. Grâce à ses gommes dures plus fraiches que le Néerlandais, le pilote Ferrari a su être incisif aux bons moments. Dans les derniers tours, sa pédale d’accélérateur lui fait une belle frayeur. Mais tout en maitrise, il parvient à s’imposer avec 1.5 seconde d’avance sur Verstappen. Au classement des pilotes, Leclerc se repositionne à la 2ème place, à 38 points du Néerlandais.

Alpine : L’écurie française a parfaitement géré les deux stratégies d’Ocon et Alonso. Pour son 100ème Grand Prix en F1, le Français parvient à signer une belle 5ème place au terme d’une course solide. Discret mais rapide, il ne se laisse pas impressionner par le rythme des Haas et des Mercedes, bien qu’il doit s’incliner sur la fin. Pendant la course, Alonso, évoluant sur une stratégie différente, le laisse passer. Une vraie course d’équipe. L’Espagnol de son coté réalise la remontée de cette course. Parti sur la dernière ligne avec un tout nouveau moteur, Alonso termine 10ème et ramène 1 point précieux pour l’équipe. Au classement constructeurs, Alpine revient à égalité de points avec McLaren (81 points).

Mick Schumacher : C’était une course parfaite pour l’Allemand. Parti 9ème sur la grille du Grand Prix d’Autriche, le pilote Haas a effectué de très belles manœuvres tout au long de la course. À l’arrivée, il s’offre le luxe de terminer devant son coéquipier Kevin Magnussen (6ème). Logiquement, il est désigné pilote du jour. Mick Schumacher a montré un pilotage tout en maitrise, libéré de la pression des résultats. Le jeune pilote continue sur sa bonne lancée de Silverstone.

VIDEO. Carlos Sainz sort in extremis de sa Ferrari en flamme 

Les flops

Carlos Sainz : Une fin de course cruelle pour l’Espagnol. Tout était parfait pour lui, la 2ème place lui tendait les bras. Mais au 57ème tour, sur le point de doubler Verstappen, son moteur le trahit et prend rapidement feu. Le pilote Ferrari est contraint à l’abandon et reste prostré de longues minutes devant sa voiture qui lui fait défaut. Carlos Sainz sait qu’il vient de perdre le podium et les précieux points au classement des pilotes qui vont avec…

Pierre Gasly : Le pilote français a vécu une course cauchemardesque. D’abord pénalisé de 5 secondes pour avoir dépassé les limites de la piste, il écope de 5 secondes supplémentaires après avoir emmené l’Aston Martin de Vettel dans le bac à gravier. Un week-end à oublier pour le Français qui finira 15ème devant Tsunoda. Aucun point pour Alpha Tauri lors du Grand Prix d’Autriche. L’écurie voit Haas passer devant au classement constructeurs.

Max Verstappen : Bien que parti en pole position, le Néerlandais n’a jamais été en capacité de repousser les attaques de Charles Leclerc et de Carlos Sainz. La stratégie de Red Bull de faire rentrer le champion du Monde très tôt ne s’est pas avérée payante. Il peut remercier le moteur de Carlos Sainz d’avoir lâché, qui était sur le point de le doubler, sans quoi il aurait surement fini 3ème. Il laisse revenir le Monégasque à 38 points au classement des pilotes et lui permet à nouveau d’espérer au titre mondial.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram