F1 — GP Émilie-Romagne : la malédiction de George Russell en 3 actes !

GP Émilie-Romagne George Russell
George Russell vient de vivre une nouvelle désillusion en Italie, après son abandon.

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
9
Partages

Deux saisons en Formule 1, mais le pilote britannique n’a toujours pas inscrit le moindre point. Retour sur les trois courses où George Russell était tout proche de rentrer dans le top 10, après son abandon au GP d’Émilie-Romagne.

Mais qu’arrive-t-il à au pilote Williams ? George Russell a une nouvelle fois raté le coche ce week-end lors du GP d’Émilie-Romagne à Imola. Le champion du monde de Formule 2 en 2018 tourne autour des premiers points de sa carrière, mais ne parvient pas à faire les bons choix dans les moments cruciaux…

Hockehneim 2019 : une erreur qui lui coûte cher

George Russell, lors du tour de formation, devant Robert Kubica lors du GP d’Allemagne 2019.

Depuis le début de la saison, Russell surclasse son coéquipier, Robert Kubica. En Allemagne, malgré le temps capricieux, l’Anglais domine une fois de plus Kubica. Les abandons s’enchaînent et les Williams (aussi peu performantes soient-elles), grimpent petit à petit au classement.

Mais le 52ème tour va tout changer. Russell possède deux secondes d’avance sur le Polonais, mais se manque. Kubica en profite pour lui passer devant. Ce dernier gardera cette position jusqu’à la ligne d’arrivée et franchira la ligne 12ème, puis 10ème, suite aux pénalités des Alfa Romeo. Russell, 11ème donc, peut s’en vouloir.

Malgré une nette domination de Russell dans les statistiques, Kubica est bel et bien le seul à avoir inscrit le seul point de l’écurie cette saison.

Le résumé du GP d’Allemagne 2019.

Toscane 2020 : si près du but

George Russell, ici en sortie de stands, lors du GP de Toscane 2020.

Pour sa 30ème course en F1, George Russell manque cette fois-ci l’accession à la Q2. Qu’importe, le Britannique profite des tensions (et des accidents) entre les pilotes de milieu de grille pour se faufiler dans le top 10. La Williams semble bien partie pour décrocher son premier point de la saison. Russell est même 8ème au moment de l’accident de Lance Stroll (43ème tour).

Mais son envol lors du troisième départ arrêté est moyen, voire catastrophique. L’Anglais est dernier (12ème), mais met une grosse pression sur Sebastian Vettel. Si les deux pilotes parviennent à se défaire de Romain Grosjean, Russell n’arrive pas à trouver l’ouverture sur l’Allemand. Le pilote Williams échoue à la porte des points, 11ème.

Le résumé de cette course complètement folle.

Émilie-Romagne 2020 : jamais 2 sans 3

GP Émilie-Romagne George Russell
George Russell était dixième, avant de sortir de la piste derrière la voiture de sécurité.

Après l’annonce de Williams de sa reconduction aux côtés de Latifi la saison prochaine, George Russell pouvait se sentir libérer à l’orée du GP d’Émilie-Romagne. 13ème en qualifications (devant Vettel et Stroll notamment), le Britannique prend un départ correct et conserve sa position.

Après l’incident de Verstappen, l’Anglais est dans le top 10. La suite, vous la connaissez… Russell perd le contrôle de sa monoplace sous régime de voiture de sécurité. Une erreur de débutant qui le prive une nouvelle fois de points.

Le Britannique s’est immédiatement excusé auprès de son écurie et de ses fans pour cette faute grossière.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

I’ll never forget this day, this mistake. I’ll learn from it, be stronger for it. I’m so sorry, to the whole team. No excuses.

Une publication partagée par George Russell (@georgerussell63) le

«Je ne pourrai jamais oublier ce jour, cette erreur. Je vais apprendre de cela, en ressortir plus fort. Je suis tellement désolé pour toute l’équipe. Pas d’excuses.»

Le monde de la F1 a montré son soutien au jeune pilote de 22 ans, et notamment Lewis Hamilton, David Coulthard ou encore Romain Grosjean — qui a connu la même mésaventure à Baku en 2016.

George Russell est donc réellement maudit. Après Robert Kubica l’an dernier, Nicholas Latifi pourrait lui aussi décrocher ses premiers points avec Williams, avant son coéquipier. Le Canadien tourne autour, avec sa troisième 11ème place de la saison ce week-end. Russell, lui, va devoir franchir ce cap s’il veut conduire une meilleure voiture dans les années à venir.


Partagez cette info :

Total
9
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram