F1 : Vers une saison jusqu’en 2021 et des GP sur deux jours ?

F1 saison 2020 et 2021
Ferrari. Mattia Binotto, le patron de Ferrari, voit la saison s'allonger jusqu'en 2021.

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
0
Partages

Au micro de Sky Italia, Mattia Binotto, directeur de Ferrari, a exprimé son souhait de voir la saison de F1 se poursuivre courant 2021, avec des Grands Prix sur deux jours seulement. Le reste du paddock serait favorable à une telle solution également.

Alors que la saison de Formule 1 est arrêtée à cause du coronavirus, comme le reste des compétitions sportives dans le monde, de nombreuses solutions fleurissent de toute part. Avec la suspension ou l’annulation des huit premiers Grands Prix de la saison, le calendrier risque d’être un vrai casse-tête à reprogrammer et la saison de F1 pourrait se jouer sur 2020 et 2021.

Pour le moment, et si la situation cesse d’évoluer constamment, l’ouverture de la saison devrait se tenir au Canada, le 14 juin prochain. Mais rien n’est moins sur, alors que la pandémie n’a toujours pas atteint son pic dans plusieurs zones dont l’Amérique du Nord.

Des nouvelles de Vettel et Leclerc

Mais pour le patron de Ferrari, Mattia Binotto, l’ensemble du paddock serait favorable pour une saison débordant sur l’année 2021, et des Grands Prix seulement sur deux jours. Invité de Casa Sky Sport hier dans la journée, l’italo-suisse a donné quelques nouvelles de ses deux pilotes, assurant que «Vettel et Leclerc restent à la maison et s’entraînent constamment».

Une situation inédite, à laquelle Ferrari tente de répondre par tous les moyens, comme Mattia Binotto tente de l’expliquer : «Notre équipe connaît une situation particulière, après la fermeture de l’usine, nous ne travaillons que de manière intelligente via l’ordinateur. J’entends les pilotes presque tous les jours, nous parlons au téléphone et nous nous voyons grâce à des appels vidéo.»

En Australie, Ferrari ne voulait pas participer au GP

Annulé la veille des essais libres, le GP d’Australie a été a coeur de tous les débats. Mais à l’annonce du retrait de McLaren pour un cas de coronavirus dans son équipe, de «nombreuses discussions ont été entamé, et notre décision a été ne pas participer: Ferrari n’aurait en aucun cas couru . La santé est primordiale. Lorsque la nouvelle de ne pas courir à Melbourne est devenue officielle, nous nous sommes organisés pour rentrer chez nous dès que possible.»

Un calendrier casse-tête à réorganiser

Maintenant que les huit premiers GP ont été annulés ou reportés, la question à élucider est au niveau du calendrier. “Nous parlons avec les autres chefs d’équipe et avec la FIA, ce sont des moments décisifs, explique le patron de Ferrari. Le thème du calendrier est crucial , pour le sport, pour le spectacle, mais aussi pour les équipes, pour les organisateurs. Nous avons décidé de laisser à la FIA la liberté totale de fixer un calendrier pour reprendre le plus vite possible, notre disponibilité est là. Nous évaluons plusieurs hypothèses : vous pouvez également penser à faire deux ou trois courses en janvier , nous envisageons également la possibilité d’ annuler les essais libres. Quant au règlement, nous devons comprendre s’il sera gelé.»

Toutes les rumeurs autour d’une annulation complète de la saison ont donc été balayé par Mattia Binotto, pour le moment. L’idée serait de caler des GP sur l’année 2020 et le début de la saison 2021 en F1.

Mais au vu de la situation actuelle, la tenue de Grands Prix en juin parait compliquée, et de nouveaux reports ou annulations pourraient être fatale à la Formule 1 en 2020.

 

 


Partagez cette info :

Total
0
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram