F1 : McLaren et Norris sur le podium, la belle surprise après des mois de galère

McLaren Podium Norris
Lando Norris célèbre ce superbe résultat par un petit de bain de champagne.

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
0
Partages

McLaren vient de conclure un week-end magnifique, avec le podium de Lando Norris et la cinquième place obtenue par Carlos Sainz. Un résultat qui semblait bien loin il y a quelques semaines, après la crise financière traversée par le groupe britannique.

«Je n’arrive pas y croire !» He bien, nous non plus Lando. C’est surement la belle histoire du week-end. Après avoir traversé des mois de galère, McLaren vient de conclure ce premier week-end de course en beauté, avec le podium de Lando Norris et la cinquième de Carlos Sainz.



McLaren est passé par toutes les émotions

Alors que le groupe McLaren a durement été frappé par la crise financière de ces derniers mois, liée évidemment à la pandémie de Covid-19, ce week-end de Grand Prix a été perçu comme une belle victoire. La marque britannique a en effet employé les grands moyens pour se sortir de la crise ces dernières semaines, afin d’éviter tout risque de «crise de trésorerie» et d’ «insolvabilité destructrice».

Grâce au prêt contracté à la Banque National de Bahreïn, de près de 150 millions de livres (164M d’€), McLaren a pu retrouver un peu de stabilité. Et malgré les inquiétudes de voir l’écurie disparaitre du paddock, le grand patron de la marque Andreas Seidl avait tenu à rassurer tout le monde : «La présence de McLaren sur la grille l’an prochain n’a donc jamais été mise en doute. J’échange avec Zak en permanence, il m’a toujours tenu au courant de ce qui se passait du côté financier.» Mais ça, c’était avant de prendre la piste en Autriche.



Libéré, délivré

Les problèmes internes du groupe étant maintenant réglés, il s’agissait de se concentrer désormais sur la piste, avec en ligne de mire toujours, cette quatrième place au classement constructeur. Et dès le début du week-end, les performances étaient au rendez-vous. Il n’y avait qu’à voir la réaction de Carlos Sainz lors des essais libres 1, du vendredi matin.

Pourtant à ce stade là encore, difficile d’établir une hiérarchie face à ces concurrents directs. Les bonnes performances de Sergio Perez avec sa Racing Point notamment, éclipsaient quelque peu les résultats des deux monoplaces oranges.



Jusqu’à cette fameuse séance de qualifications, où Lando Norris signait son meilleur résultat en carrière (4e), converti en troisième place sur la grille après la pénalité infligée à Lewis Hamilton. Carlos Sainz, futur pilote Ferrari, l’a joué plus discret, en ne se qualifiant «qu’à» la huitième place.

En course, le rythme de McLaren est plutôt bon, quasi similaire à celui des Racing Point. Et malgré les dépassements d’Hamilton, Albon et Perez sur Lando Norris en début de course, la régularité a finalement payé. Discrètes mais efficaces malgré les nombreux abandons (9 au total), les deux McLaren ont marqué de gros points, ponctués par le premier podium en carrière du jeune pilote britannique, 20 ans seulement.

«Il y a eu quelques moments où j’ai cru que cette place me glisserait entre les doigts, explique Norris à l’arrivée. Je suis tombé en cinquième position à quelques tours de l’arrivée et Carlos m’a presque dépassé. J’ai réussi à dépasser. C’était une bonne course, les derniers tours ont été difficiles pour pousser le plus fort possible, je suis tellement heureux que l’équipe ait réussi cela, étant donné où nous en étions il y a quelques années.»



Face à ces concurrents déjà (Racing Point et Renault), et même face à Ferrari en difficulté tout au long du week-end, l’écurie vient de marquer 26 points, et figure au deuxième rang du classement des constructeurs. Une performance magnifique, quand on connait le chemin parcouru par McLaren ces dernières semaines.


Partagez cette info :

Total
0
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram