F1 — Lewis Hamilton tacle Grosjean et la cérémonie d’avant-course

F1 Hamilton Grosjean Cérémonie
Lewis Hamilton a signé sa huitième victoire en Hongrie, mais n'a pas oublié de souligner ce qu'il s'est passé avant de prendre le départ.

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
0
Partages

Hormis sa brillante victoire hier en F1, Lewis Hamilton a pointé du doigt une cérémonie d’avant-course précipitée, ainsi que le comportement de Romain Grosjean, président de l’association des pilotes, peu investi dans la lutte contre le racisme selon le Britannique.

Gagner ne nous fait pas tout oublier, bien au contraire. Hier, Lewis Hamilton a tenu à rectifier le tir au micro de la Sky F1 puis sur son Instagram, face au comportement laxiste de Romain Grosjean dans la lutte contre le racisme et lors de la cérémonie d’avant-course. Le Britannique est très impliqué dans la lutte, pour avoir participé à une manifestation au coeur de Londres, avant de créer sa propre commission, (qui porte son nom), pour plus de diversité dans le sport auto.



«Il estime que comme on l’a fait une fois, le travail a été rempli.»

Après la course, Lewis Hamilton n’avait pas la tête à parler uniquement de sa brillante victoire en Hongrie, qu’il a dominé de la tête et des épaules. Non, le Britannique était quelque peu remonté, et a voulu remettre les points sur le «i», notamment avec Romain Grosjean, le président de l’association des pilotes :

«Il ne pense pas que cela soit important de le faire, explique le désormais octuple vainqueur sur le Hungaroring. Il est l’un de ceux qui estiment que comme on l’a fait une fois, le travail a été rempli. J’ai donc essayé de lui parler de la nature du problème car il faut continuer le combat. Mais cette fois, je pense qu’il n’a rien mentionné lors du briefing des pilotes.»



Le pilote Mercedes est allé plus loin, puisqu’il a contacté le Français avec un soutien de poids : «Avec Sébastian (Vettel), nous lui avons envoyé un message pour souligner l’importance de continuer à le faire».

Un cérémonie d’avant course bâclée selon Hamilton

Mais le Britannique a également relaté ce qu’il avait traversé avant que la course ne démarre. La cérémonie traditionnelle d’avant-course est depuis le début de la saison, le théâtre de tous les hommages des pilotes pour la lutte contre le racisme. Certains déploient le genou à terre, d’autres non. Lewis Hamilton nous a habitué depuis le début de saison, à poser un genou à terre, et d’enfiler un tee-shit où les mots «End Of Racism» apparaissent. Mais cette fois-ci, la cérémonie s’est fait dans la précipitation selon Lewis Hamilton, comme il l’explique sur Instagram :

«Nous devons faire beaucoup plus. Il est embarrassant que de nombreuses équipes n’ait pas pu trouver le temps de faire un geste symbolique en faveur de la fin du racisme avant la course. Aujourd’hui, nous nous sommes sentis pressés et nous avons manqué massivement d’organisation et d’efforts, ce qui dilue le message et donne l’impression qu’il y avait quelque chose de plus important.»



«Peu importe que vous vous teniez debout ou que vous vous agenouilliez, mais nous devrions montrer au monde que la F1 est unie dans son engagement en faveur de l’égalité. La F1 et la FIA doivent faire plus. Nous devons rester concentrés, continuer à mettre en évidence le problème et tenir ceux qui ont le pouvoir responsables.»

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Today I raced for everyone out there who is pushing to make positive change and fight inequality, however, sadly, as a sport we need to do so much more. It is embarrassing that many teams have not made any public commitment to diversity or that we couldn’t properly find time to make a symbolic gesture in support of ending racism before the race. Today felt rushed and massively lacked organisation and effort, which in turn dilutes the message and makes it seem like there was something more important. It doesn’t matter if you stand or kneel, but we should be showing the world that F1 is united in its commitment to equality and inclusivity. F1 and the FIA need to do more. There is no quick fix for racial inequality, but it is certainly something that we can’t just acknowledge once and then move on. We have to stay focussed, keep highlighting the problem and hold those with the power accountable. #BlackLivesMatter #EndRacism

Une publication partagée par Lewis Hamilton (@lewishamilton) le


Partagez cette info :

Total
0
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram