F1 — La saison 2020 de Lewis Hamilton en chiffres et en images

Hamilton Saison 2020
Lewis Hamilton est à nouveau sur le toit du monde, après son dixième succès de la saison en Turquie. MERCEDES.

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
0
Partages

Retour sur une saison 2020 dominée et monopolisée par le seul Lewis Hamilton, désormais septuple champion du monde de F1, comme Michael Schumacher. Une année de tous les records, en chiffres et en images.

La saison 2020 de Lewis Hamilton bouleversera à tout jamais la Formule 1. Alors que Mercedes n’a laissé aucune chance à ses rivaux, s’adjugeant un septième titre constructeur consécutif, le Britannique en a fait tout autant, écoeurant course après course un Valtteri Bottas définitivement un ton en dessous. Retour en chiffres et en images sur une année 2020 de tous les records, marquée par le Covid-19 et le septième sacre mondial de Lewis Hamilton et Mercedes !

5 juillet — Grand Prix d’Autriche (4e)

Une rentrée en dents de scie

Lewis Hamilton a terminé quatrième de la première course de la saison en Autriche. MERCEDES.

Quatre mois après le report du Grand Prix d’Australie à cause du coronavirus, la F1 débute finalement sa saison en Autriche, sur le circuit de Spielberg. Les vingt pilotes de la grille et leurs écuries se lancent dans un véritable contre-la-montre, avec un calendrier totalement remanié, de 17 courses en cinq mois seulement.

Peut-être chamboulé par tous ces changements, Lewis Hamilton réalise une première course timorée. Sanctionné de trois places sur la grille après avoir réalisé un dernier tour chronométré sous drapeau jaune en qualifications, le Britannique n’a pas été à son niveau le lendemain. Une course ponctuée par son accrochage avec Albon dans les derniers tours, comme au Brésil en 2019. Pénalisé de cinq secondes à l’arrivée, Hamilton termine quatrième et laisse échapper le podium, derrière un Lando Norris déchaîné.

12 juillet — Grand Prix de Styrie (1er)

Première victoire de l’année

Intraitable en qualifications et impérial en course, Hamilton décroche sa première victoire de la saison à Spielberg. MERCEDES.

De retour à Spielberg une semaine plus tard, Lewis Hamilton retrouve des couleurs. Sous la pluie le samedi, il décroche sa première pole de la saison au terme d’une session de qualifications intense, avant de s’imposer aisément le lendemain.

Mercedes signe son premier doublé de l’année, pendant qu’Hamilton démarre sa moisson annuelle.

19 juillet — Grand Prix de Hongrie (1er)

Hungaroring Master

Hamilton Saison 2020
Lewis Hamilton règne en maître à Budapest et le confirme encore cette année. MERCEDES.

Lewis Hamilton est bien le roi de Budapest, en plus d’être intraitable en qualifications. Dès le samedi, le Britannique répond à ses rivaux, battant à trois reprises le record de la piste ! Pour la première fois de la saison, il entraperçoit un record de Michael Schumacher.

Sur le Hungaroring, le Britannique est inaccessible et cadenasse la première place de bout en bout. Il s’impose pour la huitième fois de sa carrière en Hongrie, et égale le record de victoires sur le même circuit de l’Allemand (8 à Magny-Cours).

2 août — Grand Prix de Grande-Bretagne (1er)

Le champion a évité le Pirelli

Qui d’autre que Lewis Hamilton pouvait s’imposer à Silverstone ? MERCEDES.

À la fin, c’est bien Lewis Hamilton qui s’impose à Silverstone. Mais cette fois-là, le Britannique s’est fait une belle frayeur. Auteur d’une course jusque-là maîtrisée, Hamilton commence à souffrir avec ses gommes et voit Sainz, puis Bottas, être victime d’une crevaison à quelques tours de l’arrivée.

Alors que la victoire est hors de portée, Max Verstappen, deuxième, s’arrête chausser un nouveau train de pneus. Ce qui devait arriver, arriva, Lewis Hamilton est lui aussi victime d’une crevaison. Mais avec un tour à couvrir et près de trente secondes d’avance sur le Néerlandais, la victoire tend les bras au Britannique, qui termine la course tant bien que mal sur trois roues.

Au championnat, Lewis Hamilton envoie un premier signal à Valtteri Bottas, seulement onzième, et possède trente points d’avance.

16 août — Grand Prix d’Espagne (1er)

Un autre record dans la poche

Hamilton Saison 2020
Quatrième victoire consécutive pour Lewis Hamilton, plus que jamais en tête du championnat. MERCEDES.

Pour la quatrième année consécutive, Lewis Hamilton remporte le Grand Prix d’Espagne à Barcelone. Après un nouveau week-end dominé de la tête et des épaules, le Britannique s’empare seul du record de podiums en F1, encore devant Michael Schumacher (156 contre 155) !

6 septembre — Grand Prix d’Italie (7e)

Une erreur de Mercedes lui coûte la victoire

Lewis Hamilton félicite Pierre Gasly pour sa toute première victoire en F1 à Monza. MERCEDES.

Pourtant en tête une grande partie de la course, Lewis Hamilton va vivre une fin de Grand Prix plus compliquée. Après l’abandon de Kevin Magnussen, le Britannique entre aux stands avant que la voiture de sécurité ne débarque. Mais le pilote Mercedes sera sanctionné, au même titre que Giovinazzi, pour être entré dans une voix des stands fermée.

Lors de la relance de course, qu’il entame en tête, Hamilton purge un interminable stop and go de dix secondes. La victoire échappe, au Britannique, qui terminera au septième rang à l’arrivée. De son côté, Pierre Gasly s’envole vers sa première victoire en Formule 1, après plus de 24 ans sans victoire française !

13 septembre — Grand Prix de Toscane (1er)

C’était fou !

Hamilton Saison 2020
Inarrêtable, Hamilton s’impose pour le premier Grand Prix de Toscane de l’histoire de la F1. MERCEDES.

Invité de dernière minute au calendrier, le Mugello est une véritable attraction. Ce circuit vallonné et à l’ancienne offrira l’une des courses les plus folles de l’année, ponctuée par deux drapeaux rouges et trois voitures de sécurité.

Au terme d’un duel épique face à son coéquipier, Lewis Hamilton s’adjuge le Grand Prix de Toscane, et fait le break au championnat.

11 octobre — Grand Prix de l’Eifel (1er)

91 victoires, comme Michael

Comme un symbole, Mick Schumacher présent au Nürburgring pour rouler avec Alfa Romeo, remet l’un des casques de son père à Lewis Hamilton. MERCEDES.

Parce que l’histoire ne pouvait pas être plus belle, Lewis Hamilton est venu égaler le record de victoires en Grand Prix de Michael Schumacher, sur ses terres. Au Nürburgring, le sextuple champion du monde fait craquer Valtteri Bottas, comme bien souvent, qui abandonnera finalement pour un problème moteur.

Peu importe, Lewis Hamilton entre définitivement dans la légende et décroche la 91ème victoire de sa carrière, sous les yeux de Mick Schumacher, l’actuel leader du championnat de F2.

25 octobre — Grand Prix du Portugal (1er)

Un nouveau circuit = un nouveau record

Hamilton Saison 2020
Hamilton s’empare seul du record de victoires en F1, à Portimao. MERCEDES.

L’équation est simple cette année. Un nouveau circuit inscrit au calendrier est une nouvelle victoire pour Hamilton. Comme au Mugello, le Britannique remporte un Grand Prix incertain dès le départ, marqué par l’attaque de Sainz sur les Mercedes dans les premiers tours.

Pour le retour de la F1 au Portugal à Portimão, Lewis Hamilton devient l’unique détenteur du record de victoires en F1 (92). Le championnat lui tend les bras désormais.

1er novembre — Grand Prix d’Émilie-Romagne (1er)

Mercedes et Hamilton dans l’Histoire

Lewis Hamilton, Toto Wolff et Valtteri Bottas, de gauche à droite, célèbrent le septième titre constructeur de Mercedes. MERCEDES.

Imola est lui aussi de retour sur le calendrier. Dans la région d’Émilie-Romagne, Mercedes avait l’opportunité de boucler le championnat constructeurs, et s’emparer, elle aussi, d’un record.

Sans surprise l’écurie allemande remporte le championnat pour la septième année consécutive, et dépasse les historiques six titres de Ferrari entre 1999 et 2004.

15 novembre — Grand Prix de Turquie (1er)

Un 7ème sacre mondial avec panache

Hamilton Saison 2020
Hamilton et Wolff célèbrent le septième titre du Britannique en F1. MERCEDES.

Deux semaines après Mercedes, Lewis Hamilton s’offre un septième sacre en F1 au terme d’un Grand Prix haletant et incertain. Le Britannique remporte une course où il ne devait pas s’imposer normalement, comme l’a si bien résumé Sebastian Vettel à l’arrivée.

Une énième fois cette saison, Lewis Hamilton égale Michael Schumacher, et pourrait plus que jamais accentuer son avance en 2021. La dynastie du Britannique n’en est certainement pas à son dernier chapitre.

 


Partagez cette info :

Total
16
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram