F1 — GP Bahreïn : Kevin Magnussen s’attend à ce que les courses de nuit posent quelques problèmes

GP Bahreïn Magnussen
Kevin Magnussen redoute les trois Grands Prix de nuit qui se profilent. HAAS.

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
7
Partages

Kevin Magnussen redoute les trois Grands Prix de nuit, successifs, qui se profilent, à commencer par le GP de Bahreïn dimanche. Le Danois estime que les réglages vont être difficiles à trouver.

Cette fin de saison ne ressemblera décidément à aucune autre. Pour la dernière fois de l’année, écuries et pilotes vont enchainer trois courses en trois semaines, les fameux ’triple-headers’. Mais pour Kevin Magnussen, l’enjeu principal sera de se familiariser avec les conditions de nuit, dès le GP de Bahreïn dimanche, alors que les essais libres se dérouleront de jour.

Le pilote de l’écurie américaine Haas s’explique :

«Le principal avec les courses de nuit, est que lors de ces week-ends de course, vous faites deux des séances d’essais libres dans la journée, avoue-t-il à la veille des premiers tours de roue à Bahreïn. Les voitures et les pneus se comportent différemment de jour, par rapport à la nuit, car la piste est beaucoup plus fraîche la nuit et cela affecte évidemment le comportement de la voiture.»

«Les réglages de la voiture ces week-ends vont être difficile à trouver.»

«On doit avoir une bonne deuxième séance d’essais libres, car c’est la seule séance que nous aurons dans ces conditions. Il faut presque ignorer les défauts de la voiture en FP3 et ne pas trop réagir car les qualifications se font alors de nouveau dans la nuit.»

En trois semaines, la F1 va donc rouler à deux reprises à Bahreïn, ce week-end et le suivant lors du GP de Sakhir sur la piste externe, puis à Abu Dhabi pour terminer sa saison. Quelques similitudes pour ces trois Grands Prix qui se dérouleront de nuit, et sans champagne à l’arrivée.

«C’est le principal défi de ces courses nocturnes, détaille Kevin Magnussen. La piste sera presque mieux éclairée la nuit qu’elle ne l’est le jour. Vous avez des choses comme des ombres la journée, que vous n’avez pas la nuit parce que vous avez de la lumière sous tous les angles.»

Pour le Danois, il s’agit surtout de ses trois dernières courses en Formule 1, lui qui, à l’instar de Romain Grosjean, n’a pas été prolongé par Haas après quatre années de vie commune. Kevin Magnussen s’envolera vers de nouveaux horizons après ces trois courses nocturnes, en espérant qu’il trouve la lumière au bout du tunnel !


Partagez cette info :

Total
7
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram