EN IMAGES. Les 10 dates qui ont marqué la carrière de Romain Grosjean en F1

Romain Grosjean
HAAS.

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
15
Partages

Romain Grosjean quittera Haas et la F1 à l’issue de la saison 2020. L’occasion de revenir sur une carrière longue de 10 années et 175 courses en dix dates.

Comme attendue depuis plusieurs semaines désormais, l’aventure commune entre Romain Grosjean et Haas s’arrêtera à l’issue de la saison en cours. La carrière du Français semble diriger loin des paddocks de F1, après dix années de haut et de bas. Romain Grosjean et la F1 en dix dates :

23 août 2009 : les débuts avec Renault

Romain Grosjean débute sa carrière en Formule 1 avec Renault, lors du Grand Prix d’Europe à Valence.

Actuel deuxième des GP2 Series, Romain Grosjean répond à l’appel de Renault pour remplacer Nelson Piquet. L’arrivée du Français en F1 a tout d’un cadeau empoisonné alors que l’écurie française traverse une importante crise, après l’épisode du Singapore Gate.

À 23 ans, Romain Grosjean débarque en F1 aux côtés de Fernando Alonso, mais ne marquera aucun point lors de ses sept Grands Prix disputés. Le Genevois se retrouvera sans baquet à l’issue de la saison, et se lancera à l’assaut de nombreuses disciplines, avant de terminer champion de GP2 Series avec DAMS en 2011.

15 avril 2012 : les premiers points avec Lotus

Romain Grosjean, ici avec la Lotus E20, terminera troisième à Shanghaï lors de sa première saison complète en F1.

De retour après deux années passées loin de la F1, le Français signe dans une écurie ambitieuse : Lotus-Renault. Aux côtés de Kimi Räikkönen, Romain Grosjean s’apprête à vivre les années les plus prolifiques de sa carrière.

En Chine, il termine pour la première fois de sa carrière dans le Top 10 (6e) et marque les premiers points de sa jeune carrière. Le début d’une longue série.

22 avril 2012 : le premier podium

Romain Grosjean célèbre avec son écurie, le premier podium de sa jeune carrière à Bahreïn.

Quelques jours après avoir fêté ses 24 ans, Romain Grosjean s’offre le plus beau des cadeaux. Le pilote Lotus, qui s’élançait de la septième place, monte sur le podium pour la première fois, derrière Sebastian Vettel et son coéquipier Kimi Räikkönen.

Surtout, le franco-suisse brise la longue disette de 14 ans sans voir un Français monter sur le podium — Jean Alesi au Grand Prix de Belgique, 1998.

2 septembre 2012 : la tuile

Romain Grosjean
Romain Grosjean a connu de gros accidents au cours de sa carrière.

La carrière de Romain Grosjean a aussi été marqué par de nombreux incidents. À Spa-Francorchamps, le Français s’écharpe avec Lewis Hamilton dès le départ, et passe au-dessus des monoplaces de Sergio Pérez (Sauber) et Fernando Alonso (Ferrari).

Après le Grand Prix de Belgique : «Sur le coup, on ne se rend pas compte, enfin, je ne me rend pas compte que je suis passé juste au-dessus de la tête de Fernando Alonso. Mais quand on revoit les images, ça fait froid dans le dos.»

«Sur la route du retour, j’envoie un message à Fernando, je lui dis «Désolé, j’espère que tu vas bien.» Je me souviens encore de sa réponse : «C’est pas grave, c’est la course. La punition est trop dure mais tu apprendras de ce moment-là.»

Le Français verra ce jour-là les commissaires lui infliger une amende de 50 000 euros et un Grand Prix de suspension (Italie). En 20 Grands Prix, le pilote Lotus abandonnera à neuf reprises, et sera impliqué dans pas moins de cinq accrochages fatals.

7 juillet 2013 : la victoire au bout des doigts

Sebastian Vettel surfe vers son troisième titre en F1, au nez et à la barbe des Lotus de Kimi Räikkönen et Romain Grosjean, proche de la victoire ce jour-là.

Le Français a pour la toute première fois, entre-aperçu la victoire.

Ce jour-là, Romain Grosjean a longtemps lutter pour la première place, avant de devoir s’effacer derrière son coéquipier, qui était sur une stratégie décalée en fin de course. Le Français avait du rythme, mais n’a pu titiller Sebastian Vettel lors des 40 tours qu’il a passés derrière lui.

Septième au championnat des pilotes, Romain Grosjean achève sa meilleure saison en F1 — à 51 points de son coéquipier.

23 août 2015 : la dernière boîte

Romain Grosjean
Romain Grosjean monte sur le podium pour la dixième fois de sa carrière, derrière les intouchables Mercedes.

Pénalisé de cinq places sur la grille (9e), Grosjean remonte peu à peu et profite de la crevaison tardive de Sebastian Vettel pour terminer à une improbable troisième place.

Derrière les intouchables Mercedes, le pilote monte sur le podium pour la dixième et dernière fois. Après quatre saisons de bonnes factures, Lotus-Renault est racheté par le constructeur français alors que Romain Grosjean s’apprête à la quitter.

29 septembre 2015 : la nouvelle aventure

Romain Grosjean (au milieu) s’engage avec Haas fin 2015, et pilotera sous les ordres de Gunther Steiner (gauche) et Gene Haas, le propriétaire (droite). HAAS.

Pour sa sixième saison en Formule 1, Romain Grosjean rejoint Haas, la petite dernière du paddock. L’écurie américaine détenue par Gene Haas débarque dans la catégorie pleines d’ambitions.

Dès sa première course en Australie, le Français terminera à la sixième place, inscrivant les tous premiers points de son équipe au classement constructeur.

23 octobre 2016 : la 100e à «domicile»

Romain Grosjean
Le Français célèbre son 100e Grand Prix en Formule 1 lors du Grand Prix des États-Unis à Austin, avec Haas. HAAS.

Pour le premier Grand Prix à domicile de son écurie, le Français s’élance en dix-septième position. Il profitera au fil de la course des abandons de plusieurs de ses concurrents pour se hisser à la dixième place et marquer un point. Une belle récompense pour le 100e départ du franco-suisse en Formule 1.

1er juillet 2018 : le meilleur résultat avec Haas

Au Red Bull Ring, Romain Grosjean et Kevin Magnussen signe le meilleur résultat de Haas en F1 avec ces quatrième et cinquième places. HAAS.

Malgré quelques coups d’éclat, les performances de Haas et Romain Grosjean se dégradent d’année en année. En 2018 pourtant, au coeur d’une année en dents de scie, Haas signe le meilleur résultat de sa jeune histoire avec une quatrième et cinquième place à l’arrivée.

La meilleure performance de Romain Grosjean avec l’écurie accessoirement.

22 octobre 2020 : clap de fin

Romain Grosjean
Romain Grosjean s’apprête à quitter la F1 à l’issue de la saison 2020. HAAS.

Après cinq saisons de hauts et de bas avec l’écurie américaine, Romain Grosjean quittera la F1 à l’issue de l’année 2020. En difficulté depuis deux saisons, Haas misera sur une nouvelle paire de pilotes l’année prochaine et le potentiel rachat de l’équipe par la famille Mazepin.

Pour le Français, de nouveaux défis l’attentent à 34 ans. La Formule E, le WEC et l’Endurance seraient des destinations plausibles.


Partagez cette info :

Total
15
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram