Sebastian Vettel se sépare d’une bonne partie de sa collection de supercars

Le quadruple champion du monde de F1 semble vouloir tourner la page en vendant une partie de sa collection, dont quelques Ferrari ! 

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
0
Partages

Après cinq saisons consécutives au service de la Scuderia Ferrari, Sebastian Vettel change de cap pour la saison 2021. Désormais, le pilote allemand prendra le volant d’une monoplace Aston Martin, la nouvelle entité de Racing Point.

Sans doute frustré de ces derniers résultats dans le championnat de F1 en signant une 13ème place au classement pilotes, Vettel semble vouloir tourner la page, et repartir sur de nouvelles bases. C’est peut-être la raison pour laquelle le quadruple champion du monde a décidé de se séparer de quelques voitures de sa collection, dont plusieurs Ferrari…

Depuis ses débuts en Formule 1, Sebastian Vettel a engrangé une belle collection de véhicules exclusifs. Parmi eux, on compte plusieurs Ferrari, plus mythiques les unes que les autres.

Sur le site Tom Hartley Jnr, l’ex-pilote de la Scuderia Ferrari a décidé de mettre en vente trois voitures d’exception à savoir une sublime LaFerrari de 2016, une F50 et une Enzo. Autrement dit, le trio mythique de la firme au cheval cabré !

Au moment où nous écrivons ces lignes, les trois modèles ont déjà été vendues. Toutefois, aucun prix n’a été rendu public…

Mais ça n’est pas tout ! Vettel se sépare de deux autres Ferrari. La première est un F12 TDF de 2016 qu’il a acheté neuve et n’a parcouru que 1.183 km à son bord. Le modèle est habillé de la teinte Giallo triplo strato et  repose sur des roues forgées Diamond de 20 pouces. À bord, le logo Vettel brodé sur les appuies-tête.

L’autre est une 458 Speciale, également achetée neuve par Vettel et vendue avec seulement 3.077 au compteur…

Enfin, trois autres voitures de la collection de Vettel sont également disponibles à la vente. Il s’agit notamment d’une Mercedes-Benz SL65 AMG Black Series qui lui a été offerte suite à sa victoire lors du premier Grand Prix d’Abu Dhabi en 2009. Vettel vend également sa Mercedes-Benz SLS AMG 2010 et sa BMW Z8 Roadster 2002 initialement vendue en Amérique du Nord mais importée en Suisse.

Visiblement, Sebastian Vettel avait besoin de place dans son garage… Le pilote ne s’est pas exprimé sur cette volonté de se séparer de ses véhicules emblématiques !


Partagez cette info :

Total
12
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram