F1 — Sebastian Vettel : «C’est douloureux parce que je veux retourner dans la voiture»

Ferrari Vettel Départ

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
0
Partages

Sa parole est rare dans les médias, et surtout pendant cette période de confinement. Au travers d’un live en visioconférence, le quadruple champion du monde de F1 Sebastian Vettel, s’est exprimé, et a décidé de faire le tour des questions du moment.

Lors d’un appel en visioconférence, Sebastian Vettel a convié tous les médias internationaux, afin de s’exprimer. En fin de contrat à l’issue de la saison, l’Allemand n’a pas attendu longtemps avant de devoir y répondre :

«Quel que soit l’accord, ce sera quelque chose où moi et l’équipe serons à l’aise. Donc, en termes de durée, je ne sais pas. Normalement, les contrats que j’avais dans le passé étaient tous des contrats de trois ans.»

«Je sais que je suis l’un des pilotes les plus expérimentés de la Formule 1 mais je ne suis pas le plus âgé et je ne pense pas qu’il y ait une limite d’âge à cet égard, explique l’Allemand. Il y a une forte probabilité que nous devions prendre une décision avant la première course, car pour le moment, il semble qu’il n’y aura pas de course avant juin ou juillet.»

Le pilote de la Scuderia a également évoqué les rumeurs concernant une baisse de salaire potentielle pour aider l’écurie, pendant cette période de confinement :

«C’est quelque chose dont je parle avec l’équipe.»

«Évidemment, nous ne savons pas encore à quoi ressemblera la saison et quand elle commencera, puis combien de courses nous aurons, combien de temps elle durera. Mais j’ai toujours gardé toutes les décisions que j’ai prises avec l’équipe pour moi-même et ce sera la même chose cette fois.»

«Je ne vais pas utiliser cet argument en ce moment pour redorer mon image dans les médias, me faire bien voir ou quelque chose comme ça. Ce que j’ai décidé de faire dans le passé, je l’ai toujours fait en coulisses et ce sera la même chose dans ce cas.»

«Si je suis égoïste, je veux courir»

Au sujet de la reprise du championnat, l’Allemand évoque sa frustration de ne pas pouvoir courir. Le plus important confie Sebastian Vettel, c’est de pouvoir garantir la santé de tous les amoureux de la F1, du personnel des circuits, des écuries :

«C’est un sport qui se pratique en plein air mais nous avons beaucoup de gens qui viennent normalement pour regarder nos courses.»

«Nous devons nous assurer que, tout en prenant soin de nous, nous prenons également soin du public. Maintenant, il y a beaucoup d’options auxquelles vous pouvez penser pour débuter la saison et sur quel format reprendre.»

«Que ce soit avec ou sans (des fans), je ne sais pas. Je pense que personne n’aime courir devant des tribunes vides, cela semble un peu étrange, mais d’un autre côté, la question est de savoir quand sera le bon moment pour dire que nous recommençons à courir.»

«Ce que nous aimerions tous, c’est revenir à la normale, pas seulement pour la Formule 1 mais pour le bien de tous et du monde entier. Comme je l’ai dit précédemment à cet égard, la meilleure prescription sera d’être patient.»

«C’est douloureux parce que je veux retourner dans la voiture et si je suis égoïste, je veux courir, mais il y a beaucoup de gens qui aimeraient beaucoup de choses en ce moment par rapport à la situation dans laquelle ils se trouvent actuellement.»


Partagez cette info :

Total
0
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram