F1 — Grand Prix de France : victoire de Verstappen au Castellet devant les Mercedes

Après une course sans encombre, Max Verstappen s’impose sur le circuit du Castellet devant Lewis Hamilton. George Russell complète le podium. 
Verstappen
@Red Bull Racing

Partagez cette info :

Total
1
Partages

Un Grand Prix de France maitrisé pour le Néerlandais. À la bagarre avec Leclerc dès le début de course, Max Verstappen profite de l’abandon de la Ferrari pour prendre la tête de la course. Une première place qu’il ne lâchera plus, jamais inquiété jusqu’au drapeau à damier. Il devance la Mercedes d’Hamilton, qui signe son 4ème podium consécutif, et celle de George Russell.

Départ et premiers instants de course

À l’extinction des feux, Charles Leclerc fait un départ parfait. Il conserve la tête à la sortie du premier virage, devant Verstappen. Derrière, Hamilton surprend Pérez au freinage et lui prend la 3ème place. Il aurait également pu plonger à l’intérieur sur Verstappen au freinage mais a préféré se raviser.

Le début de course est excellent de la part de Magnussen. La pilote Haas gagne 7 places au bout d’un tour, de la 20ème à la 13ème place. Aucun incident n’est à déplorer après les «S» de la Verrerie. Au virage de la chicane nord, Ocon prend la roue arrière gauche de la voiture de Tsunoda. Le Japonais part en tête-à-queue et le Français prendra 5 secondes de pénalité. Rapidement, Leclerc et Verstappen s’échappent avec Hamilton 3ème, retenant Pérez.

Au bout de 13 tours, Carlos Sainz est passé de la 19ème à la 10ème place et rentre dans les points. Coté Français, les Alpine sont à la bagarre avec McLaren, de la 6ème à la 9ème place.

Leclerc, la désillusion

Au 18ème tour, Charles Leclerc en tête perd l’arrière de sa voiture dans le double droite du Beausset. Sa pédale d’accélérateur serait restée bloquée. À la radio, le Monégasque pousse un énorme cri de colère. Cet incident déclenche la voiture de sécurité.

VIDEO. La sortie de piste et la réaction de Charles Leclerc au Grand Prix de France

Tout le monde rentre aux stands, à commencer par Mercedes qui effectue un double arrêt. Hamilton ressort 2ème et Russell 4ème. Sainz manque de peu le contact au moment de sa remise en piste dans la voie des stands avec la Williams d’Albon. Pour cette action, le pilote Ferrari écopera de 5 secondes de pénalité. À part Sainz et Gasly, tout le monde ressort en gommes dures.

Au restart, Verstappen accélère très tôt et creuse rapidement l’écart avec Hamilton. Verstappen ne sera jamais inquiété tout le reste de la course. Au 41ème tour, Sainz fait l’extérieur dans Signes sur Russell. Une manœuvre impeccable de l’Espagnol.

Quelques tours plus tard, après une solide bataille entre Signes et le virage du Pont avec Pérez, Carlos Sainz prend l’ascendant sur le Mexicain avant de rentrer aux stands chausser des gommes mediums. À trois tours de la fin, Guanyu Zhou abandonne sur une panne et déclenche brièvement la Virtual Safety Car. Au drapeau vert, Russell plonge à l’extérieur au virage 14 et prend la 3ème place à Pérez.

Max Verstappen franchit la ligne en tête et remporte le Grand Prix de France. Le Néerlandais devance Hamilton et Russell. Avec ses deux monoplaces sur le podium, Mercedes semble bel et bien de retour ! Sainz termine derrière Pérez.

Le classement du Grand Prix de France

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram