F1 : Esteban Gutiérrez, le pilote d’essai qui ne l’est plus

Esteban Gutiérrez Pilote Essai
Esteban Gutiérrez ne possède plus la Super Licence requise pour rouler en Formule 1.

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
0
Partages

Mercedes vient d’apprendre qu’Esteban Gutiérrez n’est plus un pilote d’essai potentiel, alors que sa Super Licence a été révoquée. L’écurie allemande ne possède plus de pilote d’essai pour ce week-end.

Alors que Nico Hülkenberg a été préféré au pilote mexicain pour remplacer Sergio Perez, Mercedes vient de comprendre qu’Esteban Gutiérrez n’est en réalité plus un pilote d’essai. Sa Super Licence a été révoquée pour une raison qui échappait tout bonnement à Toto Wolff, comme le rapporte Motorsport.

Une Super Licence, c’est un peu le Saint Graal du sport auto. Mais c’est avant tout, un outil indispensable pour pouvoir conduire en Formule 1. Et à ce petit jeu, Esteban Gutiérrez est en perdition. Le pilote mexicain ne la possède plus, et ne peut répondre aux attentes de Mercedes, en cas de remplacement d’un des pilotes titulaires. Racing Point et McLaren, qui bénéficient de l’aide de l’écurie allemande à ce sujet, se retrouvent dans le même cas.

En somme, les trois teams n’ont plus de pilote de réserve pour la course de ce week-end — et le suivant à Barcelone - Stoffel Vandoorne étant en plein reprise de la saison de Formule E à Berlin jusqu’au 13 août prochain. Et cette règle a complètement échappé au clan Mercedes, et à Toto Wolff notamment :

«Nous n’avons pas particulièrement prêté attention à cette règle, car nous ne pensions pas qu’un pilote de F1 disposant d’un palmarès solide ne pourrait en disposer ( de la Super Licence)», explique le directeur de Mercedes. «C’était le cas d’Esteban (Gutiérrez), et Racing Point a par conséquent opté pour l’autre option, Nico Hülkenberg – qui n’est pas une mauvaise option du tout !»

Cela explique donc le choix de Racing Point, qui pouvait en interpeller certains.

«Il nous faut désormais analyser ce que cela signifie pour nous. C’est dommage, car cela aurait toujours été sympa de donner une chance à Esteban, qui est un membre important et un pilier de l’équipe depuis un certain temps. Bien sûr, j’espère que nous n’aurons jamais besoin d’un pilote de réserve. Il semble que nous devions trouver une autre solution.»

En effet, la FIA demande aux pilotes qui ne détiennent plus la Super Licence depuis plus de trois ans, d’effectuer 300 km à bord d’une F1. Le problème étant que la dernière saison du Mexicain dans la catégorie reine remonte à 2016, il y a plus de 4 ans.

Plus problématique, Mercedes n’a aucun moyen de lui faire effectuer ses kilomètres requis, et se retrouve donc dans une impasse. Selon Andreas Seidl le patron de McLaren, l’écurie britannique était-elle aussi au courant de cette situation, mais ne se préoccupe pas d’un tel cas de figure pour le moment. Espérons tout de même que les trois écuries n’aient besoin d’un pilote de réserve pour les deux prochains Grands Prix.

Ou il faudra aller pêcher ailleurs. Affaire à suivre.


Partagez cette info :

Total
0
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram