F1 — Andretti veut amener des pilotes américains en F1

Michael Andretti, fils du champion du Monde 1978 Mario Andretti, souhaite depuis quelque temps rejoindre la F1 avec son écurie. Il aimerait amener avec lui des pilotes américains. 
Photo: Paul Sancya Associated Press

Partagez cette info :

Total
13
Partages

Andretti sera-t-elle la 11ème écurie du paddock ? Cette question est centrale dans les discussions de la Formule 1 depuis quelques mois désormais. En effet, suite à de longues négociations avec Sauber, Andretti avait failli mettre un pied en F1. Cependant, des désaccords de dernière minute ont chamboulé les plans de Michael Andretti. Aujourd’hui, il n’est plus question de s’allier à une écurie, mais de devenir une 11ème équipe sur le plateau. Une possibilité pas inenvisageable malgré les sommes astronomiques mises en jeu pour la conception de la voiture.

Mais après tout, Andretti est déjà présente dans de nombreuses catégories automobiles et possède des capacités de développement. IndyCar, Formule E, Extrême E, Indy Lights ou encore Supercars sont les différentes compétitions auxquelles Andretti prend part. De nombreuses catégories qui démontrent les moyens de l’écurie américaine. Cependant, les patrons d’écuries sont réticents notamment au regard des droits TV qui ne seraient pas augmentés mais redistribués en conséquence de l’arrivée d’une 11ème équipe.

F1 — Verstappen n’exclut pas un départ à la retraite au terme de son contrat

Si l’entrée de cette écurie en F1 venait à se faire, les pilotes américains deviendraient omniprésents dans le line-up de cette équipe. En effet, avec l’exemple de Colton Herta notamment, Michael Andretti souhaite permettre aux talents d’outre-Atlantique de venir concourir en F1. «Il devrait être en F1 en ce moment, il a ce talent, mais [ses soutiens] n’avaient plus d’argent, alors ils sont revenus aux États-Unis», explique-t-il. «Il a donc suivi la voie [américaine]. Je veux faire en sorte que nous puissions faire sortir des enfants du karting et leur ouvrir la voie, et s’ils sont assez bons, ils pourront, avec un peu de chance, aller en Formule 1, et nous aurons l’équipe pour le faire. Il y aura cet accord légitime».

En attendant, il n’y a plus de pilote américain en F1 depuis 2015. À l’époque c’était Alexander Rossi qui avait couru au GP du Brésil. Depuis, la F1 n’a qu’une seule équipe représentant les États-Unis, il s’agit de Haas F1 Team. Cette dernière n’a pas réfuté l’idée d’accueillir un pilote américain dans ses rangs par ailleurs. Pour voir un américain en F1, il ne s’agit plus que d’une question de temps et d’opportunités.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram