Porsche 911 GT3 RS (992) : 525 ch et un DRS pour la pistarde homologuée

Après de longs mois d’attente, Porsche lève officiellement le voile sur la nouvelle génération de la 911 GT3 RS. Une pistarde ultra radicale, au tempérament de feu ! 
Porsche 911 GT3 RS

Partagez cette info :

Total
1
Partages

La voici enfin ! Mesdames et Messieurs, la nouvelle Porsche 911 GT3 RS est enfin arrivée ! Plus d’un an après le lancement des 992 GT3 et GT3 Touring, la sportive allemande reçoit enfin le badge RS, si cher à la firme de Stuttgart.

Comme à chaque sortie d’une nouvelle GT3 RS, Porsche surprend tout le monde avec des nouveautés inattendues. La coutume est respectée avec cet engin tout droit venu de la piste ! Il faut dire que toutes les Porsche sont testées sur la célèbre Nordschleife du Nürburgring. Mais cette fois-ci, cette nouvelle 911 GT3 RS a passé des centaines d’heures au coeur de ce circuit, connu sous le nom de l’Enfer Vert.

Pour Porsche, l’objectif est simple : produire un modèle inspiré de la course, et destiné à la route. Et dans ce domaine, la marque allemande excelle ! Lorsque la GT3 est sortie l’an passé, certains avaient du mal à imaginer un travail aérodynamique encore plus poussé… Et bien, la marque vient de prouver le contraire !

Une pistarde dans l’âme, avec un DRS !

Une GT3 RS, ce ne sont pas juste deux lettres supplémentaires… Porsche a placé ses meilleurs ingénieurs pour élaborer cette nouvelle génération de la plus ultime des 911. La firme allemande a même dû faire homologuer des pièces issues des ses GT3 R et GT3 RSR, les deux monstres engagés en compétition.

La Porsche 911 GT3 RS dispose donc d’un tout nouveau kit carrosserie. De nombreux éléments en carbone ont été ajoutés afin de gagner en appui à haute vitesse et dans les courbes. Globalement, le style est bien plus radical qu’une GT3. Des entrées d’air ont été ajoutées au capot, permettant de diriger le flux d’air vers l’extérieur. Tandis que sur le toit, deux petites pièces en carbone accélèrent le flux vers l’aileron arrière. Cette nouvelle génération inaugure des éléments aéro au niveau des roues. Une technologie inspirée de la 911 GT1 victorieuse au Mans.

Aperçue à de nombreuses reprises sur le circuit allemand, la nouvelle Porsche 911 GT3 RS avait déjà laissé entrevoir son aileron. Malgré la taille importante de celui-ci qui semblait difficile à homologuer, la version de série opte bel et bien pour cette immense «table à repasser». Un style ultra radical d’une efficacité redoutable sur la route ! En effet, via un bouton DRS disposé sur le volant, des vérins commandés électroniquement ouvrent et ferment un flap pour réduire la traînée en ligne droite. Ce système offre un appui total de 409 kg à 200 km/h, jusqu’à même 860 kg à 285 km/h.

Porsche dévoile son projet secret du Cayenne cabriolet

Puisqu’elle puise ses gènes dans l’univers de la course automobile, l’aérodynamique active s’est même glissée dans le bas du diffuseur. Un élément permettant de faire passer plus ou moins d’air pour gagner en adhérence.

Cette nouvelle Porsche 911 GT3 RS est meilleure à tous les niveaux. Porsche explique avoir travaillé dur dans le développement du système de refroidissement du bloc. Là où les anciennes GT3 RS avaient trois radiateurs, celle-ci dispose d’un grand radiateur pour une optimisation maximale des performances.

15 chevaux de plus !

Là aussi, les nouveautés de cette GT3 RS ne résident pas sous le capot. Le 6‑cylindres à plat 4.0 litres atmosphérique est toujours de la partie. Porsche s’est contentée d’ajouter 15 ch pour un total de 525 ch. Un léger gain obtenu grâce notamment à un nouveau système d’admission à papillon unique ou encore de nouveaux arbres à cames.

La boîte PDK à sept rapports a légèrement été optimisée afin d’offrir des rapports plus courts que la 911 GT3. Résultat, le 0 à 100 km/h est abattu en 3,2 secondes, contre 3,4 secondes pour la GT3. La vitesse de pointe est quant à elle fixée à 296 km/h.

Malgré l’ajout de nouvelles pièces, le poids de la GT3 RS reste contenu. La pistarde n’affiche que 1450 kg à vide. Porsche précise que des freins à étrier fixe monobloc en aluminium à six pistons et des disques de frein d’un diamètre de 408 mm sont disposés à l’avant. Par rapport à la 911 GT3, les diamètres des pistons ont été augmentés de 30 à 32 mm.

La nouvelle Porsche 911 GT3 RS est disponible à partir de 229 517 € en Allemagne. Les prix français n’ont pas encore été dévoilés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram