Mercedes EQS (2021) : jusqu’à 770 km d’autonomie pour la berline grand luxe 100% électrique

Après des mois d’attente, Mercedes présente enfin sa EQS, la première grande berline électrique du constructeur allemand. 

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
2
Partages

Voici la nouvelle berline électrique à l’étoile ! Mercedes lance les hostilités avec sa EQS, un modèle bardé de technologies dernier cris et d’une aéro travaillée pour limiter la consommation.

Comme prévu depuis plusieurs mois, le constructeur allemand présente son nouveau modèle 100% électrique. Côté design, Mercedes choisit la simplicité en dévoilant une ligne épurée pour sa EQS. La face avant reçoit des projecteurs similaires à la nouvelle Classe S. On remarque également un bandeau LED reliant les deux blocs de feux. Au centre, la calandre «pleine» et discrète intègre le logo de la marque. Plus bas, le bouclier a été davantage travaillé et dispose d’appendices aérodynamiques afin de faciliter la pénétration dans l’air.

L’arrière reste cohérent avec l’avant. Comme à l’avant, on retrouve un long bandeau lumineux rejoignant les deux feux. La petite malle profite d’un becquet feutré. Grâce à cette ligne épurée, la Mercedes EQS obtient un coefficient aérodynamique de 0,20. Résultat, la berline bat la toute nouvelle Classe S.

Ambiance futuriste

Si certains sont encore sceptiques à l’idée de rouler de nuit avec des écrans sur le tableau de bord, il va falloir s’y habituer. La nouvelle berline électrique de Mercedes inaugure la technologie appelée Hyperscreen. Bien que cet élément ne sera pas disponible sur l’ensemble de la gamme, on découvre une planche de bord entièrement recouverte de trois écrans. Celui placé au centre affiche plus de 17 pouces.

De base, la Mercedes EQS s’équipe d’une instrumentation de 12,3 pouces et d’un écran central bien plus petit et classique de 12,8 pouces. Du coup, ça change vraiment tout… Sans surprise, l’ensemble reçoit toutes les aides à la conduite comme le Parking Package, le système avec actuateurs dans les portes, accouplés à la caméra 360.

Autonomie et performance

Dès son lancement, l’EQS sera proposée en deux versions. D’un côté, la variante baptisée EQ450+ sera disponible en roues motrices (propulsion) de 333 ch et 568 Nm de couple. La version EQ580 4Matic ajoute un moteur sur le train avant, pour un total de 523 ch et 855 Nm de couple.

Les deux modèles expédient respectivement le 0 à 100 km/h en 6,2 et 4,3 secondes. Pas de quoi être impressionnant… Cela est dû au poids des versions entre 2480 et 2585 kg sur la balance. Toutes deux équipés d’une grosse batterie de 107,8 kWh,  les deux variantes de l’EQS atteignent jusqu’à 770 km dans des conditions idéales. D’après la marque, une version forte de plus de 700 ch serait déjà en préparation !

La future Mercedes C43 (2021) poursuit ses tests hivernaux

Côté recharge, la berline 100% électrique est compatible avec la charge rapide (DC) jusqu’à 200 kW et permet de recharger la batterie (de 0 à 80 %,) en 31 minutes. L’EQS est capable de récupérer de 280 km (EQS 580 4MATIC) à 300 km (EQS 450+) d’autonomie en 15 minutes. Comptez 10 heures (11 kW) ou 5 heures (22 kW) via une Wallbox.

Pour l’heure, les tarifs de la Mercedes EQS n’ont pas été communiqués mais elle devrait dépasser la barre des 100.000 euros !


Partagez cette info :

Total
2
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram