F1 — Racing Point rattrapé par la patrouille pour ses écopes de frein

Racing Point Écopes Frein
Les Racing Point ont été jugées coupables d'avoir copié les écopes de frein de Mercedes. RACING POINT.

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
0
Partages

Les réclamations de Renault auprès des commissaires ont porté leurs fruits puisque Racing Point a été sanctionné pour ses écopes de frein, et se voit sanctionné lourdement.

La saga de ces dernières semaines vient enfin de prendre fin. Les commissaires ont rendu leur verdict au sujet des écopes de frein de Racing Point, après avoir vu Renault porter réclamation lors des 3 derniers Grands Prix. L’écurie britannique a été lourdement sanctionnée.

Perte de points et grosse amende

Les commissaires ont donc tranché. Les écopes de frein de Racing Point ont bien été déclarées illégales, puisqu’elles ne respectent pas le règlement sportif, mais bien le règlement technique.

Au terme de deux heures d’audiences réalisées mercredi, les commissaires ont jugé que les écopes de frein de l’écurie rose, avaient été copiées sur celles de la Mercedes 2019.

«Comme les écopes de freins arrière de la RP20 n’ont pas été utilisées sur la RP19 en 2019 et comme les commissaires croient que l’effort de conception fait par Racing Point pour les adapter, originellement conçues par Mercedes pour la W10, fait pâle figure en comparaison de l’importance du travail original de Mercedes, les commissaires concluent que le principal concepteur des écopes de freins de la RP20 était Mercedes, et pas Racing Point»

L’écurie se voit donc sanctionnée de 15 points au classement général, soit 7,5 points par pilote, et d’une amende de 400 000 euros ! Cette sanction fait suite aux réclamations de Renault lors du Grand Prix de Styrie. Les courses en Hongrie et à Silverstone n’ont fait l’objet que de réprimandes.

«Concernant la pénalité, la vision des commissaires est que la pénalité infligée pour le GP de Styrie est proportionnée à la violation du processus de conception qui a conduit à l’infraction à la réglementation et des réprimandes sont suffisantes pour les GP de Hongrie et de Grande-Bretagne», précisent les commissaires.

Toutefois, ces fameuses écopes de freins restent conformes au règlement technique, et peuvent donc être conservées par l’écurie pour le reste de la saison. 

«Les commissaires reconnaissent qu’à partir du moment où les [écopes de freins arrière] sont conformes au Règlement Technique 2020 de la FIA, il n’est pas réaliste d’espérer que Racing Point redessine ou re-ingénierie les [écopes] d’une manière qui les obligerait effectivement à ’désapprendre’ ce qu’ils savent déjà. En conséquence, la pénalité imposée vise à sanctionner l’avantage potentiel que Racing Point a pu retirer du processus de conception des écopes qui a abouti à l’utilisation de pièces listées que l’écurie n’a pas conçues.»

Pour rappel, la polémique avait débuté dès les essais hivernaux de Barcelone en février, lorsque Racing Point ne s’était pas caché d’avoir copié la monoplace de Mercedes en 2019. Renault avait alors porté réclamation au Grand Prix de Styrie. L’écurie française a donc été confirmée dans sa démarche depuis la reprise de la saison.


Partagez cette info :

Total
0
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram