F1 : Nikita Mazepin (Haas) revient sur l’affaire de la vidéo pour la première fois

Mazepin Video
Nikita Mazepin, 22 ans, a été la cible de nombreux internautes après la parution d'une vidéo peu conventionnelle sur les réseaux, en décembre dernier. HAAS.

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
6
Partages

Pour la première fois depuis l’affaire de la vidéo, Nikita Mazepin est revenu sur ce triste épisode au micro d’ESPN. Le pilote russe de 22 ans assure avoir appris de cet incident, à moins d’un mois du début de saison en F1.

C’est un incident dont le pilote russe et sa nouvelle écurie Haas, se serait bien passé. Pourtant, au mois de décembre dernier, Nikita Mazepin fut la cible de tous ses détracteurs après la parution d’une vidéo sur ses réseaux sociaux plus que limite où l’on voit le Russe toucher les seins d’une jeune fille, semble-t-il alcoolisée.

Sous le feu des critiques pendant de nombreuses semaines, Nikita Mazepin est revenu pour la première fois sur ce fâcheux incident au micro d’ESPN :

«Tout d’abord, il est très important de dire que mes actions en décembre sur l’ensemble de l’incident étaient incorrectes», a déclaré Mazepin. «J’en assume l’entière responsabilité.»

«Ce fut une expérience où j’ai beaucoup appris, et je peux affirmer avec certitude que j’ai beaucoup plus de connaissances sur ce genre de sujet qu’auparavant, donc il y a un peu de positif à retenir.»

Malgré la pluie de critiques qui s’est abattu sur Mazepin et l’arrivée d’un hashtag #WeSayNoToMazepin (Nous disons non à Mazepin), le jeune pilote russe n’a pas été sanctionné par sa nouvelle écurie, ni par la FIA. Haas a tout de même posté un communiqué pour dénoncer les actes de son futur pilote, avant que ce dernier ne s’excuse publiquement.

«Je n’en suis pas fier. Il est important de progresser.»

«Les gens qui sont avec moi au cours des 21 dernières années, savent qui je suis. C’est très difficile d’être faux pour les gens et je suis loin d’être comme ça. Je serai moi-même en dehors de la piste, comme je l’ai été. J’ai eu mes hauts et mes bas, mais cela fait partie de la vie. Je pense que la course devrait surtout parler.»

«Je crois que je suis un très bon pilote sur la piste, je crois que je suis un pilote rapide. En fait, j’ai hâte de relever le défi et de montrer aux gens qui pourraient ne pas m’aimer en ce moment que j’ai de grandes qualités sur la piste, j’espère changer leur perception de moi.»

Réponse dans moins d’un mois, avec le début de la nouvelle saison de F1 sur la piste de Sakhir à Bahreïn (28 mars prochain).


Partagez cette info :

Total
6
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram