F1 — Alex Albon : «Nous sommes disposés à le prêter» assure Helmut Marko

Helmut Marko Albon
Alex Albon sera pilote de réserve chez Red Bull l'an prochain, après une saison 2020 morose. RED BULL.

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
2
Partages

Sur la touche en 2021, Alex Albon pourrait être prêté par Red Bull à une autre écurie en cas de besoin, selon les propos d’Helmut Marko. L’Autrichien est également revenu sur les causes de son éviction.

Après une saison 2020 en demi-teinte, Alex Albon a été démis de ses fonctions chez Red Bull, sous l’impulsion d’Helmut Marko notamment, qui avait pourtant pris sa défense tout au long de l’année. Fébrile, décevant, déroutant, le Thaïlandais n’a pas convaincu au sein de l’écurie autrichienne, et fera office de pilote de réserve l’an prochain !

«Ce n’est pas la fin !»

À l’image de cette saison où les changements de dernière minute étaient de coutume, Helmut Marko assure qu’Alex Albon sera disponible pour les autres écuries, si ces dernières sont dans le besoin. Le Thaïlandais aura également quelques kilomètres à boucler pour tester les nouveaux pneus de la gamme Pirelli :

«Nous lui avons assuré que nous l’utiliserons beaucoup dans nos journées de tests», a déclaré Helmut Marko dans une interview accordée à Motorsport-total. «Les pneus 2022 doivent être testés, pour lesquels il y a des tests séparés. Il conduira de nombreux simulateurs.»

«Il sera également pilote de réserve pour de nombreuses courses. Nous avons quatre voitures. Les chances d’être utilisé sont là. De plus, nous sommes disposés à le prêter si la situation se présente dans une autre écurie où ils auraient besoin d’un pilote à court terme, afin qu’il puisse réaliser des kilomètres de course.»

«Ce n’est pas la fin. Nous verrons si nous pouvons le stabiliser.»

Helmut Marko est également revenu sur les causes de l’éviction d’Albon, seulement septième au classement des pilotes, avec deux fois moins de points que son coéquipier, Max Verstappen.

«Un manque de cohérence», a‑t-il concédé. «Il était trop facilement perturbé, par exemple lorsque le vent augmentait en intensité ou venait d’une direction différente. Ou lorsque les pneus ont commencé à se dégrader, il a perdu un temps disproportionné.»

«C’est certainement une histoire mentale aussi. Mais si vous avez un coéquipier qui conduit au plus haut niveau, quelle que soit la voiture, je pense que cela joue un rôle secondaire.»

«Bien sûr, tous les rapports et les résultats insatisfaisants l’ont perturbé. Son écart par rapport à Verstappen s’est accru au cours de la saison, pas diminué. Certes marginale, mais il a grandi.»

Alex Albon sera remplacé par Sergio Pérez en 2021. Le Mexicain pilotera aux côtés de Max Verstappen, après avoir signé sa première victoire en carrière lors du GP de Sakhir cette saison.


Partagez cette info :

Total
2
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram