F1 — Grand Prix d’Autriche : victoire de Charles Leclerc sur les terres de Red Bull

Au terme d’une course stratégique, Charles Leclerc s’impose en Autriche devant Max Verstappen. Lewis Hamilton remonte sur le podium (3ème).
règlement F1
@Ferrari

Partagez cette info :

Total
1
Partages

Le grand soulagement ! Charles Leclerc s’est fait une bonne frayeur dans les derniers tours avec un problème d’accélérateur sur sa voiture. Mais le Monégasque s’est finalement imposé et met fin à une série de 5 courses sans podium. Il termine devant Max Verstappen et Lewis Hamilton. Le Britannique monte pour la 2ème fois consécutive sur le podium.

Départ et premiers instants de course

À l’extinction des feux, Verstappen prend un meilleur départ sur Leclerc. Derrière, George Russell se glisse à l’intérieur sur Carlos Sainz qui sort au large mais garde de la vitesse. À l’épingle du virage 3, l’Espagnol fait l’extérieur sur le Britannique et récupère sa position (3ème).

Mais dans le virage 4, Pérez tente l’extérieur sur la Mercedes. Sa roue arrière droite heurte la roue avant gauche de Russell. Le Mexicain est envoyé dans le bac à gravier. Russell prendra plus tard 5 secondes de pénalité sur cet incident. Pérez s’arrête aux stands pour chausser des pneus durs mais il devra abandonner au 26ème tour, le fond plat trop endommagé.

Rapidement, un écart se forme entre la Red Bull, les Ferrari et le reste du peloton mené par Russell qui emmène un train de DRS. Pendant 9 tours, Leclerc se maintient à moins d’une seconde de Verstappen et au 10ème tour il plonge à l’intérieur à l’épingle, sans succès. 2 tours plus tard il récidive, cette fois dans le virage 4 en se faufilant dans un trou de souris à l’intérieur.

VIDEO. Carlos Sainz sort in extremis de sa Ferrari en flamme 

Ferrari — Red Bull : stratégies décalées et moteur explosé

Verstappen effectue un arrêt aux stands très tôt, au 13ème tour pour chausser des gommes dures et ressort 5ème. Le leader Charles Leclerc s’arrête 13 tours plus tard — au même moment où Pérez abandonne — là aussi pour des pneus durs et redonne le leadership à Verstappen. Carlos Sainz s’arrêtera 1 tour plus tard et ressort derrière Leclerc. Avec des gommes moins usées, le Monégasque dépasse facilement le Néerlandais dans l’épingle au 32ème tour et il reprend la tête de la course.

Rapidement l’écart est de plus de 4 secondes. Verstappen refait un arrêt aux puits 5 tours plus tard, toujours en gommes dures. Charles Leclerc s’arrête une 2ème fois au 49ème tour, avec toujours 13 secondes de marge avec Verstappen. Sainz rentre un tour plus tard. C’est la 3ème configuration dans cette course. La Ferrari dépasse à nouveau la Red Bull 3 tours plus tard à l’extérieur dans l’épingle, croise et à la réaccélération ressort plus vite et récupère à nouveau la 1ère place.

Mais coup de théâtre au 58ème tour. Carlos Sainz, qui fond sur Verstappen perd son moteur qui explose et la voiture brule rapidement. Il met un peu de temps à s’extraire de la voiture mais s’en sort sans blessures. La voiture de sécurité virtuelle est déployée. Leclerc et Verstappen en profitent pour chausser de nouvelles gommes. La bataille pour la victoire peut commencer. Mais dans les derniers tours, Leclerc rapporte un problème sur l’accélérateur. Verstappen est aussitôt informé. La Ferrari finira par remporter la course, à moins de 2 secondes devant la Red Bull.

Le classement du Grand Prix d’Autriche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram