F1 — GP Sakhir : Valtteri Bottas l’avoue, perdre face à Russell ne serait «pas très bon»

GP Sakhir Bottas Russell
Valtteri Bottas (à gauche) et George Russell, en conférence de presse, jeudi, lors du GP de Sakhir. MERCEDES.

Partagez cette info :

Total
7
Partages

Face au remplacement de Lewis Hamilton par George Russell, Valtteri Bottas n’a pas le droit à l’erreur ce week-end, lors du GP de Sakhir. Bien que confiant, le Finlandais avoue qu’une défaite face à son coéquipier ne serait pas une très bonne nouvelle.

Mis sous pression par l’arrivée de George Russell en remplacement d’un Hamilton positif au Covid-19, Valtteri Bottas ne doit pas faillir ce week-end lors du GP de Sakhir, face à son jeune coéquipier. Le Finlandais assure n’avoir «aucune pression» avant d’entamer un Grand Prix décisif.

«Je sais que vous aimez spéculer sur ce genre de choses»

«Il est difficile de savoir à quoi s’attendre de George [Russell] en terme de performances», a déclaré Valtteri Bottas. «Il connaît bien l’équipe, mais c’est aussi une voiture différente de ce qu’il a déjà testé, il y a plein de nouveautés. Je ne sais pas vraiment quoi répondre à cette question.»

En conférence de presse, la question d’une potentielle défaite face à son coéquipier du week-end, lui a forcément été posée. Mais le Finlandais balaie en touche :

«Je n’y ai pas vraiment pensé, mais si je dois donner une sorte de réponse, je dirai que s’il me bat, oui ce ne serait pas très bon pour moi, si j’ai une course normale et qu’il me bat à la régulière. Mais je ne suis pas une personne qui pense comme cela. J’essaie de transformer les choses en motivation et en pensée positive. C’est mon état d’esprit pour ce week-end.»

«J’ai un contrat pour l’année prochaine, j’ai des objectifs clairs pour moi l’année prochaine, et pour l’équipe aussi.»

Si le Finlandais a rempilé chez Mercedes en 2021, il pourrait être mis sous pression par une potentielle arrivée de George Russell en 2022, à l’issue de son contrat avec Williams. Le protégé de Mercedes peut déjà marquer des gros points ce week-end, même si Bottas nie toute rivalité interne entre les deux pilotes.

«Je sais que vous aimez spéculer sur ce genre de choses et créer des drames, des ’confrontations’, etc… réplique-t-il. Mais je doute que George pense de cette façon, moi non plus. Je pense que c’est une excellente opportunité pour George, une excellente occasion d’apprendre beaucoup et de montrer ce que nous pouvons faire avec l’équipe.»

«J’ai un contrat pour l’année prochaine, j’ai des objectifs clairs pour moi l’année prochaine, et pour l’équipe aussi. Donc pour moi, tout est vraiment simple. Aucune pression de mon côté.»

Valtteri Bottas doit non seulement assurer face à George Russell ce week-end, mais aussi face à Max Verstappen, qui a profité des deux derniers Grands Prix catastrophiques du Finlandais pour recoller au classement des pilotes (Bottas, 201 points, Verstappen, 189).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram