F1 — GP d’Italie : Verstappen vainqueur à Monza

Sous le régime de voiture de sécurité, Max Verstappen remporte son 11ème Grand Prix de la saison à Monza. Il termine devant Leclerc et Russell. 
verstappen monza
@Red Bull Racing

Partagez cette info :

Total
11
Partages

Les Tifosi auraient sans doute aimé que ce Grand Prix d’Italie se termine d’une autre façon… En raison de l’abandon de Ricciardo, Max Verstappen remporte la course à Monza sous le régime de Safety Car. Le Néerlandais termine devant un Leclerc frustré. Russell clôture le podium.

C’est sous un ciel bleu et une ambiance de feu que les pilotes vont prendre le départ du Grand Prix d’Italie. Après l’application des pénalités, la grille est complètement chamboulée. Auteur de la pole position hier, Charles Leclerc compte bien dominer la course à domicile, devant des dizaines de milliers de Tifosi acquis à sa cause !

Départ et premiers instants de course

À l’extinction des feux, Charles Leclerc conserve l’avantage de sa pole position. Malgré un bon départ, Russell, qui parvient à se placer à la hauteur de la Ferrari, conserve sa deuxième place. Derrière, Norris se rate complètement et perd 4 positions avant le premier virage. Parti 7ème, Verstappen attaque sa remontée et ressort 5ème.

Aucun incident n’est à signaler sur ce premier tour. Les pilotes s’attaquent mais se laissent de l’espace. Pierre Gasly est mis sous pression par Verstappen. Le Néerlandais passe à la 4ème place. Un tour plus tard, la Red Bull est déjà sur le podium.

F1 — Pas de partenariat entre Porsche et Red Bull pour 2026

Lewis Hamilton parvient difficilement à remonter. Le Britannique, qui s’est élancé 19ème, pointe à la 15ème position au tour 10.

La Virtual Safety Car est déployée, Ferrari en profite

Au 12ème tour, Sebastian Vettel immobilise sa monoplace aux abords de la piste. Les commissaires déploient la Virtual Safety Car, au moment où Sainz prend la 5ème place à Gasly. La stratégie de faire rentrer Leclerc au 12ème tour fonctionne. Avec un arrêt aux stands de 2,2s, le Monégasque parvient à ressortir en 3ème position, juste devant Ricciardo, avec des gommes mediums neuves.

De son côté, Red Bull étend son relais. Verstappen prend ainsi la tête de la course à Monza. Sainz, qui ne s’est pas arrêté, remonte doucement sur le Néerlandais. Plus loin dans le peloton, Hamilton dépasse ses rivaux pour pointer à la 6ème place au 28ème tour. Pour son premier Grand Prix en F1, Nyck De Vries assure ! Dans la Williams, le pilote domine son «nouveau coéquipier» en piste.

Au 26ème tour, Max Verstappen est appelé à son stand. Le pilote ressort à plus de 10 secondes derrière Leclerc. Une stratégie décalée qui devrait rapprocher les deux pilotes sur la fin de course.

Carlos Sainz est appelé à son box au 31ème tour. Après le raté de Zandvoort dans les stands, Ferrari ne doit pas se louper. Comme pour Leclerc, l’arrêt est bon en 2,3 secondes. Pérez est quant à lui en difficulté avec sa monoplace. Le Mexicain parvient difficilement à trouver l’ouverture et pointe à la 6ème place au 33ème tour.

Un tour plus tard, Charles Leclerc est de nouveau appelé aux stands pour changer de gommes. L’arrêt est effectué en moins de 3 secondes. Le pilote Ferrari ressort à 19 secondes de Verstappen en tête. Au même moment, Alonso est contraint à l’abandon en raison d’un problème de pression d’eau.

Norris, 4ème, est à son tour appelé aux stands. Mais en raison d’un mauvais arrêt, le Britannique se retrouve à la hauteur de Gasly au premier virage. Le pilote AlphaTauri retarde son freinage et tente de prendre l’avantage. Juste derrière, Hamilton est en embuscade. Le septuple champion du Monde parvient à prendre l’avantage sur les deux pilotes.

La Safety Car entre en piste

Au 47ème tour, Ricciardo est au ralenti sur la piste. Il immobilise sa monoplace en piste, dans un endroit ne permettant pas aux commissaires d’évacuer la McLaren. La Safety Car est déployée ! Ainsi, Verstappen passe aux stands. Leclerc l’imite dans la foulée. La course va se jouer dans les derniers tours, entre les deux pilotes, tous deux chaussés de gommes tendres.

Le Grand Prix va se terminer ainsi. Sous le régime de la voiture de sécurité, Max Verstappen franchit la ligne d’arrivée de Monza en tête. Le Néerlandais remporte sa 5ème course d’affilée.

Le classement du Grand Prix d’Italie

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram