F1 — GP Eifel : Hülkenberg n’était pas loin de Red Bull, Schumacher d’Alfa

GP Eifel Hülkenberg Schumacher
Nico Hülkenberg et Mick Schumacher n'étaient pas loin de vivre la même situation. RACING POINT / ALFA ROMEO.

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
30
Partages

Lors du GP de l’Eifel, Nico Hülkenberg aurait également pu courir pour Red Bull alors que Mick Schumacher n’était pas loin de collaborer avec Alfa Romeo. On vous explique tout.

Si les deux pilotes allemands étaient bel et bien présents au Nürburgring ce week-end, leurs rôles auraient pu fondamentalement changer selon la tournure des évènements. Selon les informations d’Helmut Marko, Nico Hülkenberg était à deux doigts de rejoindre Red Bullpour le GP de l’Eifel, alors que Mick Schumacher aurait pu participer à sa première course, avec Alfa Romeo.

Albon et Giovinazzi dans le même bateau

Appelé de dernière minute par Racing Point, Nico Hülkenberg a de nouveau joué les remplaçants de luxe ce week-end. Mais l’Allemand aurait pu avoir un tout autre rôle, comme le révèle Helmut Marko à F1-Insiders :

«J’étais en contact avec lui vendredi, car (Alexander) Albon avait eu un premier test non concluant, et nous avions besoin d’un remplaçant», a‑t-il expliqué.

Finalement, le second test du Thaïlandais s’est révélé négatif, et lui a ainsi permis de participer au Grand Prix sur le Nürburgring. Une course encore compliquée, qu’il ne terminera même pas.

Mais cette occasion pourrait peut-être se représenter en 2021 pour Nico Hülkenberg, si le Thaïlandais ne relève pas le niveau d’ici là.

«Nous examinerons cela — les pilotes disponibles pour l’année prochaine - plus en détails, concède Helmut Marko. En dehors de notre équipe, seuls Hülkenberg et Perez sont disponibles. Je crois fondamentalement que presque personne ne peut se rapprocher de plus de trois dixièmes de seconde de Max (Verstappen). Albon peut le faire aussi dans les bons jours.»

Helmut Marko a également révélé qu’Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo) était dans le même bateau que le Thaïlandais, ce week-end. L’Italien a du procédé à un second test covid après en avoir effectué un premier non concluant.

«La situation de Giovinazzi était similaire à celle d’Albon. Mick Schumacher aurait pu célébrer ses débuts en Grand Prix, mais le second test était négatif.»

Convié par Alfa Romeo afin de participer aux premiers essais libres du week-end, le jeune Allemand a finalement été trahi par une météo capricieuse. Des débuts reportés, mais pas pour longtemps, puisque Mick Schumacher est attendu à Abu Dhabi en fin de saison, pour effectuer une nouvelle session de roulage.

L’Allemand est plus que jamais pressenti pour courir aux côtés de Kimi Räikkönen en 2021. À en croire Helmut Marko, la nouvelle ne fait désormais plus de doute : »

J’imagine que Mick va rejoindre Kimi chez Alfa Romeo. C’est une excellente combinaison.»

Les rumeurs autour de l’avenir des deux Allemands sont loin d’être terminées en tout cas.


Partagez cette info :

Total
30
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram