F1 — GP Bahreïn : Hamilton s’impose dans le désert glaçant de Sakhir

GP Bahreïn Hamilton
Hamilton remporte le GP de Bahreïn marqué par le terrible accident de Romain Grosjean en début de course. MERCEDES.

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
0
Partages

Lewis Hamilton remporte un GP de Bahreïn presque secondaire, tant l’accident de Romain Grosjean au départ de la course a marqué les esprits. Le pilote français est sorti presque miraculeusement indemne de sa monoplace.

Au terme d’une course marquée par l’effroyable accident de Romain Grosjean en début de course, Lewis Hamilton remporte le GP de Bahreïn, plus de trois heures après le départ ! La course reprendra bel et bien, malgré les évènements glaçants qui venaient de se passer une heure et demie auparavant.

Romain Grosjean, miraculé

Alors que seulement deux virages ont été franchi, la course va brutalement basculer dans l’horreur quand Romain Grosjean (19e au départ) se décale pour dépasser, et percute Daniil Kvyat, juste derrière lui. Le Français heurte de plein fouet le rail de sécurité, avant que sa monoplace, coupée en deux, prenne feu totalement.

La peur et le flou ont régné pendant de longues minutes, avant de voir les premières images du pilote Haas, sonné, mais miraculeusement sur ses deux jambes.

Malgré l’effroi et plus d’une heure et demie d’interruption, la course sera bien relancée, et verra une nouvelle fois, la voiture de sécurité entrer en jeu. Lance Stroll, attaqué encore une fois par Daniil Kvyat, terminera à la tête à l’envers, un peu à l’image du contact entre Maldonado et Gutiérrez quelques années plus tôt.

Victime collatérale, Valtteri Bottas est contraint de repasser par les stands, après avoir détecté une crevaison lente. Le Finlandais repartira dix-septième, en gommes blanches.

Après une énième relance, cette fois-ci sans encombre, le Grand Prix pourra enfin se lancer et surtout, laisser derrière, les mauvais souvenirs du début. Après son bon départ, Sergio Pérez conserve confortablement sa troisième place, entre les Red Bull de Verstappen et Albon, incapable de le dépasser.

Pendant ce temps, Lewis Hamilton file tranquillement vers sa onzième victoire de l’année, tout en conservant un matelas confortable sur Max Verstappen, qui aura pourtant tout tenté.

Et si derrière, la bataille fait rage entre les McLaren et Renault, sans oublier Bottas, en pleine remontée, les ardeurs de chacun seront vites calmer par les malheurs de Pérez.

Le Mexicain, qui filait logiquement vers son deuxième podium consécutif, est contraint d’abandonner à cause de problèmes moteurs. Par frustration, il ne s’arrêtera pas immédiatement, et déclenchera un nouvel incendie sur sa monoplace.

S’en est assez pour aujourd’hui, l’entrée de la voiture de sécurité sera effective jusqu’au drapeau à damiers, pour une nouvelle victoire du septuple champion du monde, devant les Red Bull de Verstappen et Albon, une première cette saison.

Pierre Gasly a fait bonne figure aujourd’hui, et se classe sixième. Un peu plus loin, on retrouve le second Français encore en course, Esteban Ocon, neuvième.


Partagez cette info :

Total
2
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram