F1 — Fernando Alonso sur la piste de Barcelone avec la Renault R.S.20

Fernando Alonso Renault Barcelone
Fernando Alonso effectue un test avec la R.S.20 sur le circuit de Barcelone. RENAULT.

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
21
Partages

Fernando Alonso, double champion du monde avec Renault, est en piste sur le tracé de Barcelone avec la R.S.20.

Le retour de l’Espagnol en F1 se précise. À Barcelone, Fernando Alonso effectue un test avec la Renault R.S.20, la monoplace actuelle de l’écurie française. Le double champion du monde s’apprête à remplacer Daniel Ricciardo en 2021, aux côtés d’Esteban Ocon.

Alonso effectue un test à Barcelone, comme en 2000

Fernando Alonso a déjà commencé ces dernières semaines, à prendre ses repères avec Renault. La marque française, qui deviendra Alpine l’année prochaine, a convié l’Espagnol dans ses locaux d’Enstone (Angleterre) et Viry-Châtillon, en région parisienne.

Fernando Alonso s’est rendu à Viry-Châtillon le 23 septembre dernier, en région parisienne. RENAULT.

Les règles de tests en vigueur restent assez fermées cette année, alors que Cyril Abiteboul avait écarté la possibilité de voir Fernando Alonso rouler lors d’une séance d’essais libres. L’écurie a donc choisi la deuxième et dernière option qui s’offrait à elle, à sa voir, effectuer un test de 100 km maximum, avec leur monoplace actuelle et des pneumatiques Pirelli d’essai.

Une aubaine pour Alonso qui n’a plus roulé en F1 depuis près de deux ans :

«Revenir au volant va être une sensation incroyable», a‑t-il déclaré„ avant le test du jour, qui est organisé par l’équipe de course de Renault plutôt que d’essai. «Après deux ans sans conduite en Formule 1, j’ai vraiment hâte.»

«Ce sera comme un nouveau départ, être surpris par la vitesse de la voiture, les performances de freinage, la vitesse dans les virages et bien des choses qui me surprendront encore une fois.»

«C’est très spécial d’être de retour à Barcelone. Je me souviens de mon premier essai avec Benetton en 2000, c’était à Barcelone. Ce sera sur le même circuit 20 ans après ce premier essai et ce sera l’une des dernières opportunités avec une voiture portant le nom de la marque Renault, car l’année prochaine ça va changer. Je me sens vraiment privilégié, j’attends ça avec impatience, très excité.»

«La préparation de ce test n’a pas été facile», a ajouté l’Espagnol. «Avec les restrictions de Covid, ce n’était pas les préparatifs normaux, pas beaucoup de jours dans le simulateur, mais néanmoins, je pense que nous sommes prêts. Ce n’est que 100 km, c’est une journée de roulage, nous allons donc essayer de maximiser ces tours, essayer d’obtenir des images.»

«Je sais que j’apprendrai et découvrirai beaucoup de choses pendant ces tours. Je vais le prendre avec une approche très ouverte, essayer d’apprendre autant que possible à chaque kilomètre.»


Partagez cette info :

Total
21
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram