En pleine crise sanitaire, Ferrari s’en sort bien

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
2
Partages

Alors que l’Italie s’apprête à se reconfiner, Ferrari livre les résultats de son troisième trimestre. Et contre toute attente,  ils ne sont pas si mauvais…

Avec une industrie automobile largement fragilisée par la crise sanitaire mondiale, les constructeurs parviennent difficilement à vendre leurs véhicules. Mais visiblement, l’épidémie de Covid-19 semble moins toucher les marques de luxe.

Après une année 2019 de tous les records, Ferrari a difficilement démarré l’année 2020. Avec deux premiers trimestres assez encourageants, la firme italienne devait continuer à remonter la pente… Et c’est chose faite puisque selon les derniers chiffres communiqués, la marque semble proche de ses objectifs avant Covid. Remarquable !

Malgré une légère baisse de son chiffre d’affaires (à 890 millions d’euros) et de ses revenus sur les neuf premiers mois, Ferrari enregistre des bénéfices en hausse de 1 % sur le troisième trimestre, soit 171 millions d’euros.

Rappelons que l’an dernier, le constructeur de Maranello avait dépassé de justesse les 10 000 ventes, pour la première fois de son histoire.

Ferrari Purosangue (2022) : le SUV italien aperçu à Maranello

Toutefois, Ferrari note une légère baisse des immatriculations à 2313 unités au troisième trimestre. La marque devrait tout de même atteindre un résultat très solide au 31 décembre.

Mais si le gouvernement italien décide d’un reconfinement, les espoirs de Ferrari risquent de s’effondrer…


Partagez cette info :

Total
2
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram