Corse : des voitures électriques à la location mais pas assez de bornes de recharge

L’agence de location Hertz, dans un souci de préservation de l’environnement, a proposé des voitures électriques en location. Mais les points de recharge ne sont vraiment pas assez nombreux. Une galère pour les automobilistes sur l’île de Beauté. 

Partagez cette info :

Total
11
Partages

Vous venez d’atterrir à l’aéroport d’Ajaccio, ça sent bon les vacances. Vos bagages récupérés, vous vous dirigez vers l’agence de location située sur le parking de l’aéroport pour prendre votre véhicule. Mais là, surprise ! Vous pensiez avoir une thermique, et ça sera une électrique, pour le meilleur et pour le pire.

La région la moins bien dotée en bornes de France

Les salariés de l’agence Hertz tentent de rassurer les clients en disant qu’il y a assez de points de recharge. C’est plutôt vrai pour la ville impériale, où 33 bornes se côtoient. En revanche, pour le reste de l’île, c’est plus compliqué.

À Propriano par exemple, ville du sud de la Corse, Ô combien touristique en période estivale, il n’y a qu’une seule borne ! Qui plus est, elle est à charge lente. Ainsi, les voitures de locations qui sont majoritairement des véhicules types Renault Zoé, mettent 4h pour être complètement rechargés, de quoi attendre très longtemps avant de pouvoir faire le plein.

Et encore, celle de Propriano fonctionne, parce que sur les 343 points de recharge sur l’île, un tiers est hors d’usage. Il n’y a que 4 bornes pour 100 km², pour vous donner un ordre d’idée, c’est vingt fois moins qu’en Île-de-France. Mais le pire, c’est que 40% de ces 343 points de recharges sont privés (Hôtels, campings,…)!

Un endroit compliqué pour les électriques 

Avec toutes ces contraintes, de nombreux clients ont décidé de retourner leur voiture électrique au bout de 2–3 jours. En parcourant Internet, nous trouvons de nombreux témoignages sur la mauvaise expérience des automobilistes avec une voiture électrique en Corse. “Les bornes de recharge ne marchent pas, on nous dit d’aller à Calvi pour aller la recharger, (…) la borne ne marche pas, ainsi que celle de Corté”. “Problème de recharge à Corté, (…) problème pour trouver des bornes qui fonctionnent”.

Au-delà de la recharge, la Corse est un endroit assez hostile pour l’autonomie des voitures électriques. Les routes sont étroites, sinueuses, suivent la côte ou montent dans les montagnes. Avec des voitures dont l’autonomie maximale est de l’ordre de 300 kilomètres, les performances annoncées selon le cycle WLTP vont vite chuter. Et puis qui dit période estivale dit chaleur. Tout comme le froid, les batteries n’aiment pas quand il fait trop chaud, l’autonomie s’en retrouve réduite de facto. Et puis comme il fait chaud, vous mettez la clim, ça tire sur le réseau électrique du véhicule, l’autonomie baisse encore. 

Alpine : 10.000 A110 produites et des nouvelles infos sur les futurs modèles de la marque

Une voiture électrique quand elle roule n’émet pas de Co2, c’est vrai mais ce sont aussi des contraintes qui peuvent devenir importante, notamment sur l’Île de Beauté. Alors si vous voulez parcourir la Corse en voiture électrique, que ce soit en voiture de location ou avec la vôtre, préparez-vous à l’avance. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram