Prix du carburant : une hausse des tarifs qui ne devrait pas baisser de sitôt

L’augmentation du prix des carburants se poursuit depuis le début de l’année. Mauvaise nouvelle pour les vacanciers dont les premiers partent aujourd’hui, et qui vont subir ce coût supplémentaire. Une hausse qui devrait perdurer tout l’été…

Partagez cette info :

Total
1
Partages

C’est une vieille rengaine que nous connaissons par coeur mais qui revient régulièrement : les prix à la pompe flambent. Malheureusement, celle-ci coïncide avec les départs en vacances. Une hausse des tarifs qui se poursuit depuis le mois de janvier et qui devrait se poursuivre encore un bon moment…

Ainsi, le prix du SP 95 est en moyenne passé de 1,34€/l en juillet 2020 à 1,56€/l actuellement. Quant au gazole, la hausse est semblable, passant de 1,25€/l en juillet 2020 à 1,45€/l ces jours-ci, soit une hausse d’environ 20 centimes par litre pour tous les carburants. Les particuliers devront donc payer à peu près 16% de plus qu’il y a un an pour faire rouler leurs véhicules.

La conséquence pour les vacanciers sera donc un trajet plus chère pour rejoindre leur lieu de villégiature. Pour une voiture familiale roulant au SP 95, consommant en moyenne 6,5l par 100km et faisant un Paris-Nice, un trajet coutera 12,71€ de plus que l’année dernière à la même période, soit 93,8€ au lieu de 81,09€. Même chose pour un Paris-Biarritz, ce sera une augmentation de 10,56€ avec 77,98€ contre 67,42€.

Source pour les chiffre et le graphique: carbu.com et l’UFIP

Entre le 1er juillet 2020 et le 1er juillet 2021:

le prix du SP 95 est passé de 1,344€/l à 1,577€/l

le prix du gazole est passé de 1,245€/l à 1,457€/l

Un prix qui va continuer à augmenter, mais doucement

Que les juilletistes se consolent, les aoûtiens vont aussi pâtir de cette hausse des prix des carburants. Olivier Gantois, président de l’Union française des industries pétrolières à expliquer au micro de nos confrères d’Europe 1 “qu’il pourrait y avoir une stabilisation des prix du brut. Si tel est le cas, à ce moment-là les prix à la pompe resteraient stables étant donné qu’on a à peu près 60% de taxes aussi bien sur le Sans Plomb que sur le gazole. L’impact du prix du brut ne se fait ressentir que sur les 40% de prix hors taxes.”

Départs en vacances : on fait le point sur le trafic du premier week-end de juillet

Cette hausse des prix est donc due à une augmentation du prix du baril de brut, qui est passé de 50 dollars en janvier à plus de 75 dollars aujourd’hui.

Une hausse due à la reprise économique mondiale

L’activité économique commence à reprendre de manière importante dans le monde après la crise du Covid-19. Ce qui explique en partie l’augmentation des prix du brut. La reprise économique est forte aux États-Unis et en Chine, d’où l’augmentation de la demande mondiale. Le problème c’est que l’offre, elle, stagne. La demande commence à être plus importante que cette dernière, créant une tension sur les prix qui grimpent.

Selon les experts, les prix devraient baisser, mais pas avant 2022. Alors en attendant, profitez quand même de vos vacances, c’est le plus important !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram