Malus CO2 : le gouvernement revoit à la baisse son barème pour 2021

Dynamic photo, Colour: Ara Blue

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
13
Partages

Après l’annonce de la mise en place du malus imposé au poids des véhicules, le gouvernement propose un malus CO2 moins sévère pour 2021.

À l’approche de la nouvelle année, le gouvernement accélère sa politique automobile. Quelques jours après l’annonce du malus imposé en fonction du poids d’un véhicule, les règles imposées viennent une nouvelle fois d’évoluer.

Pour rappel, Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie s’était opposé à ce malus. Mais l’État a donné raison à Barbara Pompili, la ministre de la Transition Ecologique, et la sanction au poids du véhicule entrera en vigueur dès janvier 2021.

Mais l’État souhaite imposer des nouvelles normes sur trois ans. D’après le gouvernement, cela évite une «hausse de taxation trop brutale».

Alors, à partir de l’année prochaine, le malus CO2 sera abaissé de 5 g/km par année, soit 133, 128 puis 123 g/km. Tandis que le malus maximal évoluera de 10 000 € par année, soit 30 000 € en 2021, 40 000 € en 2022 et 50 000 € en 2023.

Au départ, le gouvernement devait réduire le seuil de déclenchement du malus CO2 de 138 à 131 g/km. L’objectif était aussi de doubler la taxe maximale passant de 20 000 à 40 000 €. En 2022, c’était à partir de 123 g/km et jusqu’à 50 000 €.

Vous l’aurez compris, nous n’allons pas être épargnés par les nouvelles mesures gouvernementales…

Voici le barème provisoire du malus CO2


Partagez cette info :

Total
13
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram