La F1 répond aux rumeurs d’annulation des Grands Prix en ville

F1 Grands Prix ville
Lewis Hamilton s'était imposé à Monaco en 2019, dernier Grand Prix en date en Principauté. MERCEDES.

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
10
Partages

Alors que la F1 a déjà publié un calendrier révisé pour 2021, certains Grands Prix en ville seraient désormais menacés, par manque de visibilité et de certitudes face à la crise sanitaire.

Quelques semaines après avoir entériné son calendrier 2021, la F1 a dû faire volte-face, et reporter son début de saison de l’Australie à Bahreïn. Mais face au manque de visibilité, certains organisateurs pourraient voir la tenue de leur Grand Prix à nouveau menacée, après avoir déjà fait une croix sur leur édition en 2020.

De nombreuses rumeurs faisaient par ailleurs état de l’incertitude régnant autour de certains Grands Prix en ville, du calendrier de la F1. Pourtant, après le report de la course en Australie et l’annulation de celle en Chine, elle a tenu à rassurer ses organisateurs à travers le monde.

Le calendrier 2021 devrait rester le même qu’annoncé. Un porte-parole l’aurait par ailleurs assuré auprès de nos confrères de PlanetF1 : «Nous avons exposé les détails du calendrier 2021 révisé et il n’y a pas d’autres changements. La suggestion que les courses en ville n’auront pas lieu est complètement fausse.»

Au vu calendrier, Monaco, Baku et le Canada sont considérés comme des courses en ville, sans oublier les courses à Singapour, Melbourne et de Jeddah, qui pourraient également en faire partie. Une date (2 mai 2021) est encore à définir, une semaine avant la manche à Barcelone. Par sa proximité, le Grand Prix du Portugal à Portimão, tiendrait la corde.

La saison démarrera quant à elle le 28 mars prochain, à Bahreïn.


Partagez cette info :

Total
10
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram