Il détruit sa Ford GT Heritage Edition de 2006 en passant la deuxième vitesse

Le 29 avril dernier, en Floride, un automobiliste a détruit sa Ford GT Heritage après un violent contact avec un palmier. 
Ford GT
Facebook : John Peddie /

Partagez cette info :

Total
1
Partages

C’est la mésaventure de Robert J. Guarini, un homme de 50 ans habitant en Floride. En quittant sa résidence, il a perdu le contrôle de sa supercar en passant la deuxième vitesse.

La marque américaine a produit seulement 343 Ford GT Heritage Edition en 2006. L’accident a eu lieu à Boca Raton, ville de Floride dans le comté de Palm Beach.

Cette voiture, Robert J. Guarini l’a achetée lors d’une vente aux enchères qui s’est tenue à Palm Beach et qui était organisée par Barrett-Jackson (société américaine de ventes aux enchères de véhicules).  Le propriétaire avait déboursé 704 000$, soit l’équivalent de 669 033€ pour acquérir cette auto.

La police confirme que le conducteur ne savait pas conduire une boîte manuelle, et qu’il aurait perdu le contrôle de la supercar au passage de la deuxième vitesse.

Robert J. Guarini a quant à lui justifié l’accident par le fait qu’elle avait de vieux pneus et que la route était boueuse. Plus de peur que de mal puisque la voiture est réparable. L’homme n’a pas été blessé. Un passage chez le garagiste qui va tout de même lui coûter cher.

VIDÉO. Passer un dos d’âne à 170 km/h, le duo de la chaîne Vilebrequin l’a fait !

Cette Ford GT Heritage Edition est équipée d’un moteur V8 5,4L d’un puissance de 558 ch. C’est une propulsion à transmission manuelle à 6 rapports. Son prix tourne autour des 600 000 €.

Il faut savoir que cet exemplaire en particulier, avec la livrée Heritage Gulf, est équipée d’une suspension Penske Racing ainsi que d’un système d’échappement Corsa Performance.

Une bonne leçon pour les conducteurs de grosses voitures. Soyez doux avec l’accélérateur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram