F1 : Le règlement technique 2020 et 2021 officiellement reporté

Report Règlement F1 2020 2021
Formule 1. Le grand virage entamé par la F1 attendra encore un peu.

Partagez cette info :

Total
0
Partages

Face à la pandémie de coronavirus et l’annulation du début de la saison de F1 , le Conseil Mondial du Sport Automobile a voté, via voix électroniques, le report du nouveau règlement technique prévu en 2020 et 2021.

Le grand changement attendra une saison de plus. Face à l’urgence créée par la pandémie de nouveau coronavirus, et afin de répondre efficacement à cette crise, le Conseil Mondial du Sport Automobile (CMSA) a voté, via vote électronique, le report du règlement technique prévu en 2020 et 2021 en F1. Voté quelques semaines plutôt par les instances de la Formule 1, les 10 écuries du paddock et la FIA, le report est désormais approuvé par le CMSA.

Plus de liberté pour la FIA, moins de changements en 2020/2021

Pour répondre à cette crise, la FIA disposera de plus de flexibilité et pourra désormais acter ces décisions avec l’aval de 60% des écuries, au lieu de posséder l’unanimité. La fédération et son président Jean Todt, pourront également modifier le calendrier sans l’autorisation et le vote de toutes les équipes. Une mesure qui permettra à la F1 d’organiser les compétitions prévues en 2020 plus efficacement, et surtout plus rapidement.

Comme prévu, le règlement technique qui devait être opéré en 2020 et 2021, a été reporté en 2022, pour apporter un peu de soutien, financier notamment, aux écuries. Car bien que les équipes et constructeurs avaient déjà bien avancé sur les innovations à apporter en 2021, de tels changements implique un certain cout dont les budgets se passeraient bien dans une saison pour l’instant blanche.

Globalement, ces votes ont donc entériné le gel des châssis pour la saison 2021, le report des nouvelles innovations aérodynamique de 2021 à 2022, et l’interdiction officielle du DAS de Mercedes pour la saison prochaine. Les écuries ne pourront également pas avancé sur leurs travaux d’innovation, comme le rappel l’autorité mondiale du sport auto.

Vers un nouveau report en 2023 ?

Pourtant, ces reports ne seraient pas seulement pour 2022. Christian Horner, le patron de l’écurie Red Bull, souhaite aller encore plus loin. Comme il l’a confirmé au micro de la BBC, un nouveau report de la règlementation en 2023 serait à l’étude :

«La chose la plus fondamentale et la plus importante est de supprimer la nécessité de dépenser pour être compétitif. Donc, le gel des pièces de la voiture. Pour la monocoque, on était déjà d’accord,» explique-t-il.

«Nous examinons la suspension avant, les montants, les roues, toutes les pièces associées, les composants internes de la boîte de vitesses. Probablement 60% de la voiture, autre que ses surfaces aérodynamiques, sera gelé pour cette année et l’année prochaine.»

«Nous parlons également de repousser d’une année supplémentaire la nouvelle réglementation, car dans mon esprit, il serait totalement irresponsable d’avoir le poids des coûts de développement en 2021.»

«Il semble y avoir un accord raisonnable, mais il doit être ratifié par la FIA pour repousser ces coûts de développement en 2022 pour une introduction dans la saison 2023.»

«La chose la plus importante dont nous avons besoin maintenant est de la stabilité. Parce que la seule chose que nous savons, c’est que chaque fois que vous introduisez un changement, vous introduisez des coûts, et la stabilité en ce moment et le verrouillage de la plus grande partie possible de la voiture est le moyen le plus responsable de réduire ces coûts. pilotes vers le bas.»

La F1 attendra donc deux, voir trois années selon Christian Horner après ce nouveau report, pour entamer sa transformation et adopter le nouveau règlement prévu initialement en 2020 et 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram