green friday

F1 : Une clause permettrait à Max Verstappen de partir libre de Red Bull en fin de saison !

Helmut Marko a confirmé l’existence d’une clause dans le contrat de Max Verstappen et Red Bull, lui permettant de partir libre en fin de saison si l’écart avec les écuries de tête n’est pas comblé. 
Verstappen Libre Red Bull
Une clause dans le contrat de Verstappen lui permettrait de partir libre en fin de saison. RED BULL.
green friday

Partagez cette info :

Total
6
Partages

L’existence d’une clause dans le contrat de Max Verstappen chez Red Bull est bel et bien réelle. Une information confirmée par Helmut Marko lui-même cette semaine et qui mettrait définitivement la pression sur l’écurie autrichienne et son motoriste japonais, Honda, cette année. Le Néerlandais a faim de victoire et sera prêt à rejoindre n’importe quelle écurie capable de lui en offrir !

Red Bull connaît même sa marge de manœuvre

Malgré sa récente troisième place au championnat des pilotes et deux victoires au compteur (Silverstone et Abu Dhabi), Max Verstappen n’est pas rassasié. Alors que son contrat court jusqu’à la fin de la saison 2023 avec Red Bull, le Néerlandais y a glissé une petite clause, en cas de performances en deçà des attentes.

Questionné à ce sujet par F1-Insider, Helmut Marko, consultant pour l’écurie autrichienne, a clairement concédé l’existence d’une telle clause : «Oui, il existe une clause de performance. Je ne veux pas entrer dans les détails, mais cela dit plus ou moins que Max [Verstappen] peut concourir en piste pour des victoires et au championnat pour le titre, selon ses propres mérites. S’il peut le faire, son contrat est prolongé. Sinon, il serait libre.»

Selon ses propres mérites, ou plutôt selon un certain nombre de dixièmes. Trois en l’occurrence ! C’est en effet la moyenne à laquelle doit se retrouver (au maximum) le Néerlandais des meilleures voitures du plateau, autrement dit, des Mercedes. En 2020, Verstappen a décroché seulement une pole position, mais s’est retrouvé en moyenne à 0’626s de Lewis Hamilton en qualifications — sans compter le GP de Turquie dans des conditions exceptionnelles. Un écart bien trop conséquent pour pouvoir le concurrencer en championnat.

«C’est notre objectif et j’y crois, non seulement à cause de Max, mais parce que c’est dans notre ADN que nous voulons gagner,» assure Helmut Marko. «Nous sommes sur la bonne voie et je pense que nous pouvons respecter la clause.»

Rappelons que l’an dernier, Red Bull a terminé deuxième du championnat des constructeurs, profitant des déboires de Ferrari tout au long de la saison. Mais bien que Max Verstappen a clairement rempli sa part du contrat, il a terminé seulement «troisième» du championnat — pour 4 abandons — à 133 points du septuple champion du monde qu’est Lewis Hamilton ! Un véritable fossé.

Cette année, la pression est définitivement sur les épaules de Red Bull, alors que l’écurie pourrait se retrouver dépourvue de son prodige à l’issue de la saison !

green friday
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram