F1 — Sergio Pérez remporte le Grand Prix de Singapour

Dès le départ, Sergio Pérez a réussi à prendre la tête de la course qu’il ne lâchera plus jusqu’au drapeau à damier. 
grand prix singapour
@Red Bull Racing

Partagez cette info :

Total
1
Partages

Sur un tracé constamment humide et piégeux, Sergio Pérez signe la nouvelle victoire au Grand Prix de Singapour. Le Mexicain devance Charles Leclerc et Carlos Sainz.

Départ et premiers instants de course

En raison d’une forte averse quelques instants avant le tour de mise en grille, le départ est repoussé d’une heure et demie. Bien que la pluie ne fasse plus son apparition, le tracé de Marina Bay est détrempé. Comme à l’accoutumée, la course se déroule de nuit, empêchant la piste de sécher rapidement. Les commissaires de piste s’affairent sur la piste pour tenter d’évacuer l’eau. Quelques instants plus tard, le directeur de course annonce l’heure de départ à 15h05.

Pendant ce temps, la piste ne sèche pas. Résultat, au départ, les pilotes choisissent différentes gommes, entre intermédiaires et maxi pluie. À l’extinction des feux, Leclerc reste scotché sur la grille. À ses côtés, Sergio Pérez prend immédiatement la tête de la course.

Plus loin dans le peloton, c’est très compliqué pour Max Verstappen. Le Néerlandais pointe à la 12ème place après le premier virage. Il se fait même tasser par Magnussen, à la limite de l’accrochage. Tandis que Sebastian Vettel, parti 13ème, remonte à la 8ème place.

Au deuxième tour, Pérez pointe en tête, devant Leclerc et Sainz. Derrière, Hamilton bataille avec Norris. Verstappen parvient enfin à doubler Magnussen. Puis, le Néerlandais entame sa remontée en dépassant d’abord Vettel, puis Gasly.

Premiers abandons, et des gommes slicks

Au fur et à mesure du passage des monoplaces, la piste sèche. Mais le passage des gommes slicks est encore trop risqué. Leclerc et Pérez s’envolent, laissant Sainz à plus de 10 secondes.

Alonso est dans l’échappatoire au virage 10. Le moteur de son Alpine a lâché ! La voiture de sécurité est déployée. George Russell en profite pour tenter le pari des gommes mediums. Mais dès la sortie des stands, le Britannique se fait plusieurs frayeurs.

À peine quelques instants plus tard, Ocon est victime à son tour d’un problème moteur. C’est le retour de la voiture de sécurité virtuelle. Personne ne passe aux stands. Ainsi, les pilotes conservent leurs gommes.

Au 30ème tour, le Virtual Safety Car est terminé. À la relance, Verstappen manque de percuter Norris. Devant, Hamilton est dans l’échappement de la monoplace de Sainz. Trois tours plus tard, le septuple champion du Monde part à la faute et termine dans les TechPro. L’aileron de la Mercedes est légèrement endommagé, mais reste accroché.

Lewis Hamilton reprend la piste juste devant Verstappen. Le Britannique ne passe pas par les stands. Mais son aileron avant se décroche quelques virages plus tard. Pierre Gasly et Charles Leclerc passent par la voie des stands pour chausser des mediums.

Un tour plus tard, Sergio Pérez passe à son tour par son box, avec plus de 11 secondes d’avance sur Leclerc. Mais Yuki Tsunoda vient jouer les troubles-fêtes. Le Japonais part à la faute et encastre sa monoplace dans le TechPro. La Safety Car est déployée !

Le top 10 au 38ème tour : Pérez, Leclerc, Sainz, Norris, Verstappen, Ricciardo, Stroll, Vettel, Hamilton, Gasly. 

Verstappen passe par les stands pour des gommes tendres. Pérez et Leclerc conservent leurs pneus mediums. Le Néerlandais passe rapidement Bottas, puis Gasly. Il pointe à la 9ème position, et remonte sur Hamilton. Devant la Mercedes, Sebastian Vettel fait bouchon.

Au volant de son Aston Martin, l’Allemand se fait attaquer par Hamilton. Il parvient à se placer à l’intérieur et à conserver sa place. Au virage suivant, le Britannique rate son freinage. Verstappen en profite immédiatement et récupère la 8ème place.

Le chrono est à 0 lorsque Pérez entame le dernier tour. En difficulté avec sa monoplace, le Mexicain pointe à 7 secondes devant Leclerc.

Sergio Pérez remporte le Grand Prix de Singapour, devant Charles Leclerc et Carlos Sainz.

Le classement du Grand Prix du Singapour à suivre…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram