F1 : Nikita Mazepin (Haas) devra courir sous drapeau neutre

Nikita Mazepin Drapeau Neutre
Nikita Mazepin, ici sur le podium de Sotchi (Russie) après avoir terminé deuxième en Formule 2. HAAS.

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
0
Partages

Nikita Mazepin, le nouveau pilote de l’écurie américaine Haas, devrait courir sous drapeau neutre alors que la Russie a été sanctionnée par le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) en décembre dernier. La décision devrait prochainement s’étendre aux championnats de sport automobile.

Le sport automobile ne devrait pas échapper aux sanctions du TAS prononcées à l’encontre de la Russie, rendue coupable de dopage d’État et de dissimulation lors des Jeux Olympiques de Sotchi en 2014. Le Tribunal Arbitral du Sport a depuis confirmé sa décision d’écarter le pays de toute compétition dénommée «Championnats du monde» pour les deux prochaines années. Une sanction qui concerne donc directement Nikita Mazepin, le nouveau pilote russe de l’écurie américaine Haas, qui devrait courir sous drapeau neutre lors des deux prochaines saisons de Formule 1 selon Motorsport.com.

En décembre dernier, le TAS avait confirmé sa sanction à l’encontre de la Russie bien que cette sanction ait été réduite de quatre à deux années — une période comprenant les Jeux Olympiques 2021 et la Coupe du Monde 2022 — jusqu’au 22 décembre 2022. Cette décision n’a tout de même pas empêché certains sportifs russes, pas concernés par cette affaire, de participer aux compétitions concernées, mais sous drapeau neutre.

En somme, tous les pilotes des différents championnats du monde de sport automobile (F1, FE, WRC…) ne pourront être qualifiés de pilote russe, ou avec les mentions «Russie» ou «Russe» seules. Ils pourront tout de même arborer les couleurs de leur drapeau national, mais devront mentionner «athlète neutre de Russie» ou «athlète neutre» sur leurs équipements. L’hymne russe ne pourra être joué en cas de victoire d’un pilote russe, et ce, même lors du prochain Grand Prix de Russie à Sotchi, en amont de la course ou lors de la cérémonie de remise des trophées.

Une décision qui touchera seulement les Championnats du monde de la FIA. La Formule 2 n’étant pas concernée, Robert Shwartzman ne devrait pas être concerné par ces mesures restrictives.


Partagez cette info :

Total
6
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram