F1 — GP Turquie : Lewis Hamilton, et de 7 à la maison !

GP Turquie Hamilton
Lewis Hamilton a collé plus d'un tour à son coéquipier Valtteri Bottas, et s'adjuge un nouveau titre, le quatrième consécutif. MERCEDES.

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
0
Partages

Lewis Hamilton s’est finalement imposé lors d’un GP de Turquie à rebondissements et s’offre un septième titre mondial en F1. Désillusion pour Lance Stroll, alors que Sebastian Vettel monte sur le podium.

HISTORIQUE ! Au terme d’un GP de Turquie de haute voltige, Lewis Hamilton s’est imposé à la surprise générale et égale Michael Schumacher au rang de pilote le plus titré de l’histoire de la F1 avec ce septième sacre.

Stroll s’écroule, Bottas aussi

L’Histoire vient de s’écrire sous nos yeux, ce dimanche. Pour la septième fois de sa carrière, Lewis Hamilton décroche un sacre mondial en F1 (2008, 2014, 2015, 2017, 2018, 2019 et 2020) et s’installe aux côtés de Michael Schumacher — codétenteur du record de titre mondial.

Le Britannique a pourtant réalisé une course discrète, et a profité des erreurs successives de ses adversaires, pour remporter la course, dix ans après sa dernière victoire en Turquie. Le Britannique a profité de la course catastrophique de son coéquipier Valtteri Bottas, quatorzième, à plus d’un tour d’Hamilton, pour terminer une année 2020 de tous les records.

Malgré un excellent départ, les Racing Point n’ont pas tenu assez longtemps pour décrocher la première victoire de leur histoire. Lance Stroll, qui a disposé de plus de dix secondes d’avance, s’est écroulé en seconde partie de course, et termine neuvième seulement… Grosse désillusion.

Après un départ chaotique, le déchaîné Max Verstappen (6e) aurait pourtant pu espérer beaucoup mieux ce dimanche. Le Néerlandais est parti à l’assaut des Racing Point, avant de partir à la faute à deux reprises — deux tête-à-queue.

Pérez et Vettel sur le podium, une première cette saison

Si Lewis Hamilton est pour la septième fois sur le toit du monde de la F1, deux vieux briscards l’ont accompagné sur le podium ce dimanche. Après un départ solide, Sergio Pérez a résisté tout au long du Grand Prix face à ses adversaires successifs pour conserver de justesse sa deuxième place à l’arrivée.

Car derrière, oui, c’est bien Sebastian Vettel le troisième. L’Allemand monte sur la boîte pour la première fois de la saison, au nez et à la barbe de Charles Leclerc qu’il a dépassé dans l’avant-dernier virage de la course. Les Ferrari, pourtant aux 12e et 13e rang au départ, ont réalisé une course fantastique, et font, enfin, le plein de points en Turquie — +27 points, le meilleur total pour une écurie ce week-end.

Côté français, Esteban Ocon termine aux portes des points, onzième, juste derrière son coéquipier. Course plus compliquée pour Pierre Gasly (13e) et Romain Grosjean (abandon au 49e tour).


Partagez cette info :

Total
2
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram