F1 — GP Sakhir : la victoire de Pérez au bout d’un Grand Prix fou, Ocon sur le podium

GP Sakhir Pérez
Sergio Pérez remporte le premier de sa carrière à Bahreïn, doublé pour Racing Point. RACING POINT.

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
0
Partages

Au terme d’une deuxième partie de Grand Prix complètement folle, Sergio Pérez remporte le premier GP de sa carrière à Sakhir, devant Esteban Ocon et Lance Stroll. Mercedes a tout perdu, surtout pour Russell.

Mais quelle fin de course hallucinante ! Pourtant mené d’une main de maitre par George Russell pour sa première avec Mercedes, ce GP de Sakhir a finalement vu Sergio Pérez s’imposer, devant Esteban Ocon et Lance Stroll. Les erreurs de l’écurie allemande auront coûté la victoire à l’Anglais (9e), Bottas (8e), lui, déchante sérieusement.

Pérez, la longue attente

Pour la première de sa carrière et après 190 Grands Prix d’attente, Sergio Pérez remporte une course de Formule 1. Une semaine après avoir perdu un podium dans les tous derniers tours de course, le Mexicain réalise l’exploit à Bahreïn. Percuté par Charles Leclerc en début de course, Pérez s’est lancé dans une fantastique remontée, et peut remercier Mercedes pour la victoire lors de ce GP de Sakhir.

Esteban Ocon peut lui aussi remercier son ancienne écurie, qui lui offre sur un plateau d’argent, son premier podium en Formule 1. Le Français, onzième au départ, a déjoué les pronostics, et s’intercale entre les Racing Point de Pérez et Stroll — qui signe son deuxième podium de l’année.

Car si ce Grand Prix est soudainement devenu fou, c’est surtout à cause (ou grâce) des erreurs successives de Mercedes dans les stands. Auteur d’une course parfaite, George Russell peut avoir quelques regrets, au terme d’un énorme imbroglio dans les stands de Mercedes — un double arrêt catastrophique — et une crevaison, alors que le jeune Britannique entamait sa remontée sur Pérez, après avoir déposé magnifiquement Bottas au préalable.

Le Finlandais a lui perdu gros, au cours du Grand Prix, incapable de rivaliser face à son coéquipier, qui l’a dépassé dès le départ. Relégué une grande partie de la course derrière Russell, Bottas va alors voir sa course basculée suite aux erreurs dans les stands de son écurie.

Partis pour chausser de nouveaux pneus après les abandons et erreurs des deux Williams, les deux pilotes Mercedes rentrent aux stands pour effectuer un double arrêt dont l’écurie est coutumière du fait. Mais cette fois-ci, la cascade d’erreurs commises par les mécaniciens détruira la course de Russell et Bottas. Surtout pour le Finlandais, dépassé dans tous les secteurs par son coéquipier malgré sa huitième place au classement.

Le Grand Prix avait également démarré sur les chapeaux de roue, quand Leclerc commettait une erreur de freinage fatale, percutant à ce moment Sergio Pérez, et emportant dans son malheur un Max Verstappen spectateur et piégé par le bac à graviers. Le Néerlandais, pourtant auteur d’un très bon départ, n’a fait que trois virages dans cette course, et abandonne tout espoir au classement pour la place de dauphin.


Partagez cette info :

Total
4
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram