F1 — GP d’Espagne : Bottas en tête des EL1, les Ferrari en forme

Pour la première séance de roulage sur le tracé de Barcelona-Catalunya, la Mercedes de Bottas pointe en tête, chassée de près par Verstappen et Hamilton. 

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
0
Partages

Ce week-end, la F1 se déplace sur le Circuit Barcelona-Catalunya. Légèrement modifié pour le Grand Prix d’Espagne, le tracé a soulevé des questions auprès des pilotes. Sous un soleil de plomb, les 20 monoplaces se sont alors élancées pour la première séance d’essais libres. Valtteri Bottas termine en tête, devant la Red Bull de Max Verstappen.

Avec une température de 22°C dans l’air, la piste affiche 36°C. Dès l’extinction des feux, c’est Sergio Perez qui foule le tracé le premier. Rapidement, un drapeau jaune est brandi en raison d’une sortie de piste de Nikita Mazepin. Chaussé de pneus durs, l’ensemble des pilotes cherche les limites, notamment au virage 10. La nouvelle courbe permet aux monoplaces de prendre plus de vitesse qu’auparavant.

Quelques minutes plus tard, Fernando Alonso, chaussé de pneus tendres, se hisse en tête du classement à domicile. L’Alpine affiche un 1’19”950. Un temps rapidement effacé par Lewis Hamilton en pneus Hard avec un 1’19”675.

Un fois chaussé de pneus Soft, le Britannique améliore sa propre marque avec un 1’18”627. Derrière, Lando Norris pointe au 3ème rang à 0”317. Pierre Gasly et son Alpha Tauri sont à 0”435. Jolie performance pour les Aston Martin qui se classent fièrement aux 5ème et 6ème places. Bottas reprend ensuite le meilleur chrono en 1’18”504. À ce moment-là, Verstappen est relégué à la 10ème place.

Ferrari performe, Kubica provoque un drapeau rouge

Tandis que les Ferrari et les Red Bull prolongent leur relai sur des pneus durs, Robert Kubica, au volant de l’Alfa Romeo, se loupe au freinage du virage 10. Le pilote termine sa course dans le bac à gravier provoquant un drapeau rouge.

Avec un peu moins de 10 min sur le chrono, les pilotes qui n’ont pas encore testé les pneus soft décident de les chausser. Les Ferrari parviennent à revenir aux avant-postes, avec un Carlos Sainz plus rapide que Charles Leclerc. Les monoplaces rouges se classent 5ème et 6ème.

Verstappen s’intercale entre les deux Mercedes, à 0”033 de Bottas. Sebastian Vettel signe une jolie 8ème place au passage de la ligne. Derrière lui, Sergio Pérez, gêné dans son tour rapide, pointe seulement à la 9ème place.

Le classement des essais libres 1


Partagez cette info :

Total
1
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram