F1 — GP de Bahreïn : Gasly en tête, RedBull et Mercedes même pas dans le Top 3 aux EL1

Pour la première séance d’essais libres de la saison 2022, c’est Pierre Gasly qui s’est hissé en tête. Derrière pointent les deux Ferrari de Leclerc et Sainz ! 
AlphaTauri
Twitter @AlphaTauri

Partagez cette info :

Total
1
Partages

C’est enfin le début officiel de la saison 2022 de Formule 1 après de longs mois d’attente. Les 20 pilotes ont pu prendre la piste à Bahreïn. C’est Pierre Gasly qui a réussi à faire le meilleur temps devant les deux Ferrari. Pendant longtemps, on pensait que Mercedes bluffait. Mais au vu de cette première séance d’essais libres, les performances de la monoplace semblent en-dessous des attentes.

À peine 10 minutes d’essais et déjà un drapeau rouge. L’Alpine d’Esteban Ocon a perdu une partie de son ponton, alors que le pilote était sur la ligne droite des stands. La monoplace rose semble très fragile. À ce moment-là, ce sont les McLaren de Lando Norris et Daniel Ricciardo qui dominent les débats.

À 13h20, et après 10 minutes de perdues pour ramasser les morceaux de carbone, la séance d’essais peut enfin reprendre. Fernando Alonso est le premier à faire tomber Lando Norris dès la reprise. Deux minutes plus tard, l’Espagnol est battu par le champion du monde Max Verstappen. Cependant, ce dernier était en mediums, alors que Fernando Alonso portait des gommes tendres.

Lewis Hamilton a quant à lui essayé de faire des chronos, mais il est déjà très loin de ses concurrents directs. À huit minutes de la fin, c’est Pierre Gasly qui vient prendre la tête avec un super tour en 1’34“193. Le pilote français ne se fera jamais détrôner et termine à la première place devant les Ferrari.

Les Ferrari continuent de faire parler, après des essais hivernaux réussis, les rouges montrent de belles choses. Charles Leclerc pointe devant son coéquipier. Le Monégasque est à +0.364 s de Pierre Gasly. Carlos Sainz se retrouve à +0.418 s du Français.

Les Mercedes sont encore dans le doute, sans aucun rythme pour Lewis Hamilton. La saison s’annonce compliquée pour l’Anglais qui se disait prêt à être agressif en piste. Son nouveau coéquipier, George Russell, lui, termine P4 à +0.436 s de Pierre Gasly. Le septuple champion du monde quant à lui termine à +0.750 s de l’Alpha Tauri.

Voici le classement final des EL1

@Twitter: F1

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Michelin Grand-Prix États-Unis 2005
Lire l'info

Rétro F1 : L’affaire Michelin, point culminant lors du Grand-Prix des États-Unis 2005

Avec seulement 6 monoplaces au départ du Grand-Prix des États-Unis 2005, Michelin est au coeur d'une affaire dont il se serait bien passé. En cause, des pneumatiques arrières défaillants, alors que la sécurité des pilotes engagés pour la course n'est plus garantie. Retour sur cet imbroglio total, l'une des plus grandes polémiques pour la Formule 1 aux USA.
Suivez-nous sur Instagram