F1 — Porsche «voulait contrôler Red Bull», selon Helmut Marko

«Nous avons réalisé qu’aucune des deux parties n’aurait bénéficié de l’accord», a confié Helmut Marko. 
red bull horner
ZANDVOORT, NETHERLANDS - SEPTEMBER 04: Red Bull Racing Team Principal Christian Horner looks on, on the grid during the F1 Grand Prix of The Netherlands at Circuit Zandvoort on September 04, 2022 in Zandvoort, Netherlands. (Photo by Dan Mullan/Getty Images) // Getty Images / Red Bull Content Pool // SI202209040368 // Usage for editorial use only //

Partagez cette info :

Total
1
Partages

Le partenariat semblait sur le point d’être conclu ! Mais finalement, Red Bull et Porsche ne sont pas parvenus à se mettre d’accord sur les conditions. Une situation qui aurait agacé Helmut Marko qui revient sur la rupture des discussions.

Porsche devait faire son entrée en F1 aux côtés de Red Bull en 2026. Mais patatras, voilà que dans un communiqué, les deux parties ont annoncé avoir mis un terme aux échanges.

Interrogé par la presse autrichienne, Helmut Marko a expliqué les raisons qui ont conduit Red Bull à interrompre tout type de négociation avec le constructeur. L’homme a souligné à quel point les Allemands souhaitaient reprendre complètement l’écurie, laissant peu de marge de manœuvre aux actuels dirigeants. Une situation inacceptable, du moins dans l’immédiat, qui a conduit à l’affrontement décisif pour l’interruption d’une négociation qui durait déjà depuis plusieurs mois.

F1 — Pas de partenariat entre Porsche et Red Bull pour 2026

«Nous avons réalisé qu’aucune des deux parties n’aurait bénéficié de l’accord», a déclaré le manager autrichien de Red Bull.

«Porsche avait récemment exprimé son intention de prendre le relais voire de doubler son engagement au sein de l’équipe. Ils voulaient tout contrôler et évidemment ça ne pouvait pas aller comme ça. La prise de décision à Milton Keynes serait devenue trop bureaucratique. Une situation qui aurait mis à rude épreuve notre flexibilité, qui est l’une des forces affichées ces dernières années».

Les discussions entre Red Bull et Porsche sont donc définitivement closes. Si le constructeur allemand espère un jour rejoindre le paddock de la F1, il devra mieux négocier avec les écuries…

Pour rappel, Audi, qui appartient au même groupe que Porsche, fera son entrée en F1 en 2026 avec Sauber.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram