Un Japonais fabrique une réplique de la Bugatti Veyron basée sur une Audi TT !

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
0
Partages

Voici une nouvelle fois l’oeuvre d’un passionné de voitures, tout comme nous ! Ce Japonais a construit sa propre Bugatti… Mais il a choisi de se baser sur une Audi TT, reste à savoir si c’était le bon choix…

On adore ce genre de trouvaille ! Chaque semaine, The Rapid Cars tente de vous dénicher les perles du net. Cette fois-ci, la pêche a été bonne puisqu’on a mis la main sur des images collector. Un Japonais, visiblement passionné d’auto, a voulu se construire sa propre Bugatti Veyron…

De loin, voire de très loin, le trompe l’oeil fonctionne bien ! Propriétaire d’une Audi TT de 2002, l’homme s’est basé sur son coupé allemand pour fabriquer l’hypercar de ses rêves. À l’avant, la calandre reprend les attributs de la Veyron originelle avec une teinte bicolore, une grille reprenant le logo de Bugatti ou encore des masques de phares, tout comme la vraie !




Ce Japonais a poussé le délire encore plus loin ! Les jantes de sa «BugAudi», comme nos confrères de Carscoop l’ont baptisé, reçoivent aussi le logo d’Ettore Bugatti. À l’arrière, le dessin si singulier de l’Audi TT semble difficile à camoufler. Un échappement central a été installé au bas du bouclier arrière, tentant de rappeler celui de la Veyron Super Sport…

Un gros kit aéro pour plafonner à plus de 400 km/h… Ou pas !

Évidemment, il n’est pas question de les dépasser, sous peine de s’envoler avec l’auto. Le passionné a tout de même pris le soin de placer quelques éléments aérodynamiques afin de fendre l’air avec son engin. Résultat, la malle arrière reçoit un immense aileron. Comme sur les F1, un aileron de requin bardé de sponsors surplombe la partie vitrée du hayon.

À bord, hormis un volant modifié et un badge Bugatti floqué côté passager, la «BugAudi» ressemble davantage à une TT qu’à une Veyron… Le propriétaire n’en dit pas plus concernant la motorisation de son bolide. Une chose est sûre, le W16 quadriturbo de 1001 ch ne se logera jamais sous le petit capot d’une Audi TT…





Partagez cette info :

Total
0
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram