Top départ du e‑Rallye Monte-Carlo

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
0
Partages
ACM. Les participants vont parcourir plus de 1.000 km à travers sept départements.

Pas moins de 40 véhicules électriques et à hydrogène se sont élancés depuis Valence. 

C’est déjà sa quatrième édition. Le e‑Rallye Monte-Carlo fait son grand retour et cette fois-ci, les véhicules prennent le départ depuis Valence, dans la Drôme. Cette année, 41 véhicules électriques et 3 à l’hydrogène vont parcourir près de 1.200 km. Et tout ça, en seulement quatre jours ! 
Organisé par l’Automobile Club de Monaco, le e‑Rallye Monte-Carlo n’est pas une vraiment une course. L’objectif principal, c’est la régularité. 
Pour cette édition 2019, les participants s’élancent sur des routes de campagne ouvertes à la circulation et à travers sept départements. La Drôme, l’Isère, l’Ardèche, les Hautes-Alpes, les Alpes-de-Haute-Provence, le Var et les Alpes-Maritimes pour ensuite rallier Monaco en fin de semaine.
L’organisation met en place 12 épreuves de régularité parmi lesquelles certaines sont inspirées des grandes spéciales du Rallye WRC de Monte-Carlo. 

Honda Jazz : la citadine déjà star du salon de Tokyo

Des modèles en tout genre 

Le e‑Rallye Monte-Carlo est l’évènement qui permet de découvrir une palette de véhicules électriques et à hydrogène. Cette année, on recense l’Audi e‑Tron, la Kia e‑Niro ou encore la DS3 Crossback E‑Tense. Des véhicules bien différents, surtout en termes d’autonomie. Certains équipages seront légèrement avantagés, sauf s’ils ont le pied un peu trop lourd !
Le feu vert de l’ACM vient tout juste d’être donné ce mercredi à Valence. Les équipages arriveront dès vendredi soir, sur la principauté. 

Partagez cette info :

Total
0
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram