INTERVIEW. The Rapid Talk #7 avec… Maximillion Cooper, fondateur du Gumball 3000

Maximillion Cooper Gumball 3000

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
0
Partages

Dans ce septième numéro de The Rapid Talk, on a l’honneur de recevoir Maximillion Cooper alias Mr Gumball, le fondateur du prestigieux rallye Gumball 3000.

En 1999, Maximillion Cooper créé le Gumball 3000. Ce rallye, désormais mondialement connu, est une institution dans le monde automobile. Bien qu’aucune récompense ne soit prévue pour le vainqueur, cette course rassemble des célébrités et des artistes de tous les milieux, mais aussi des pilotes professionnels et des richissimes propriétaires d’auto souvent ultra rares.




Découvrez notre interview exclusive de Maximillion Cooper, fondateur du Gumball 3000.⬇

Ca va ?

Je vais bien, aussi bien que possible au vu de la situation.

T’es où ?

En ce moment, je suis à Londres, c’est une période étrange, on dirait une ville fantôme. Les gens commencent à devenir fou !

Comment tu t’occupes ?

À vrai dire, je suis pas mal occupé ces temps-ci, mais c’est difficile de travailler dans de telles circonstances. Au quotidien, je m’implique beaucoup dans le développement de l’entreprise et de la marque Gumball. Ça me prend un temps fou ! Et du coup être ici et pas sur la route, c’est frustrant.



L’édition 2020 officiellement reportée ?

On avait prévu de partir de Toronto et de rejoindre Cuba, mais on l’a reporté à l’année prochaine, mêmes dates même programme.

Le Gumball 3000 fait escale à l’Europa Park.

Organiser un Gumball, ca prend du temps ?

Probablement 2 ans. Le rallye se déroule sur 6 jours de course autour de laquelle on organise une cinquantaine d’évènements. Certains peuvent accueillir 50 000 personnes, voire 200 000, puis on a aussi des évènements VIP pour les pilotes.

C’est venu comment, l’idée du Gumball ?

J’ai vraiment voulu créer quelque chose pour que mes amis puissent s’amuser. Et peu importe s’ils viennent du monde automobile, de la mode, de la musique, du skateboard, j’ai voulu tous les rassembler autour d’une passion commune. Et de vivre ce road trip tous ensemble, c’est une incroyable expérience qui les rapprochent.



Le Gumball 3000, c’est aussi le rallye des célébrités ?

Jamiroquai, Goldee, Kylie Minogue, Massive Attack, Happy Mondays… À l’époque, c’étaient les plus gros noms qu’on pouvait avoir. Et ils étaient tous amis, donc je les ai invités au Gumball faire la fête, et ils ont répondu présent ! Ça a créé un effet boule de neige, et toujours plus de groupes, de DJ, d’artistes et de célébrités voulaient rouler avec nous, parce que leurs amis y participaient.

Etudier le droit, ça t’a aidé ?

Je crois que ce diplôme de droit, c’était vraiment un challenge pour moi. Un moyen de m’évader de l’univers très particulier de la mode et de la musique dans lequel j’étais plongé à Londres. Et je pense aussi que le droit, ça permet de gagner en confiance.

L’arrivée de la Bugatti Veyron en 2019, à Athènes.

Comment les Jackass se sont retrouves dans le rallye ?

On était déjà de bons amis à l’époque, et les débuts de Jackass aux Etats-Unis, c’était quelque chose ! Et le Gumball commençait à prendre de l’ampleur, donc je leur ai dit : « Les gars, venez au rallye l’année prochaine. On fera un truc cool ! »

Qu’est ce que ça vous a apporte ?

Ce que j’ai voulu offrir au monde automobile, c’était quelque chose qui n’existait pas à l’époque. J’ai vraiment essayé d’apporter de la fraîcheur à ce milieu grâce à la mode et la musique. Et Jackass l’a permis et l’a rendu encore plus extravagant qu’il ne l’était déjà.



Traverser la Corée du Nord en 2008, du jamais vu ?

J’y suis allé en tant qu’invité du gouvernement, juste pour visiter. Et je me suis dit : « Il faut à tout prix que j’emmène le Gumball ici. Ce serait incroyable, personne ne penserait que c’est possible ! »  Et puis on est apolitique, on veut juste explorer le monde et partir à l’aventure. Et grâce à ça, on peut se le permettre.

Ton top 5 des voitures ayant participe au Gumball

McLaren F1 LM, l’originale Shelby Cobra de 1963, probablement en 2013 de Copenhague à Monaco on avait une magnifique Lamborghini Countach. En 2018, quelqu’un a conduit une superbe Ferrari 298 GTO… et voir la Batmobile sur la route, c’était quelque chose d’incroyable !

L’incroyable Batmobile du Team Galag en 2016.

Et celles de Pog ?

Pog offre du spectacle à chaque fois, pas vrai ? Donc ça fait plaisir de l’avoir parmi nous, il amène des superbes voitures que je pourrais avoir dans mon garage !

Quel pays vous a cause le plus de problèmes ?

Sans aucun doute, l’Allemagne. On a été arrêté par la police parce qu’ils pensaient qu’on faisait une course illégale sur route ouverte. On ne pouvait pas rouler côte à côte, doubler ou quoi que ce soit, et bref, les pilotes ont tous écopé d’amendes d’environ 18 000 euros.

Et maintenant, ca se passe mieux ?

En 2016, il me semble que c’était la première fois que les autorités allemandes ont accepté le Gumball et ont même travailler avec nous.

La prochaine destination du Gumball 3000 ?

On a déjà fait une journée de course à Dubai, mais on a pas exploité tout le potentiel. C’est une destination intéressante avec une histoire très particulière, donc exporter le rallye là-bas, ce serait vraiment bien.

Vous vous êtes associes a Carrera, pourquoi eux ?

Oui, effectivement ! Etre partenaire de Carrera, c’est cool, d’autant plus qu’ils sponsorisent d’autres marques dans le milieu, comme Alfa Roméo. D’ailleurs, on travaille actuellement sur le design de deux nouveaux modèles de lunettes.

Un dernier mot pour la route

Où que vous soyez, vous regardez ça sans doute depuis chez vous en attendant de vivre de nouvelles aventures. J’espère que la situation reviendra vite à la normale. D’ici là, n’oubliez pas de profiter de la vie, et pour ça, il y a le Gumball !


Partagez cette info :

Total
0
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram