Rallye de Suède : Elfyn Evans s’impose, Ogier seulement 4e

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
0
Partages

La dernière spéciale de ce Rallye de Suède n’aura été qu’une formalité pour un Elfyn Evans, leader de bout en bout. Première victoire de la saison pour le Gallois, qui s’empare de la tête du championnat. Premier podium en carrière pour le rookie Kalle Rovanperä.

Le suspens n’était pas de mise pour connaitre l’issue du vainqueur de ce 70e Rallye de Suède. Sans prendre de risque, (il finit à plus de 9 secondes du vainqueur de la spéciale), Elfyn Evans (Toyota) remporte la seconde manche du championnat de rallye dans un week-end qu’il aura dominé de la tête et des épaules. Impressionnant, il termine avec plus de douze secondes d’avance sur Ott Tänak, et plus de vingt sur le reste du peloton. Il est et restera comme le premier britannique à s’imposer en Suède et prouve que l’on devra compter sur lui cette année, pour jouer les trouble-fêtes.

Ogier et Neuville hors du podium

En parlant de fête, on en connait deux qui n’étaient pas dans leur assiette ce week-end au Rallye de Suède. À commencer par le vainqueur du Rallye Monte-Carlo, Thierry Neuville, seulement sixième à l’issue de la dernière spéciale. Le Belge n’a su monter en régime en Suède et doit se contenter d’une place d’honneur, derrière ces prétendants au titre, à plus de trente secondes au général. Pas un manque de vitesse pour le pilote Hyundai, il a signé le dernier scratch de la journée hier sur une spéciale très courte, mais surement l’un des terrains sur lequel il est le moins à son aise. Avec les conditions plus que changeantes du week-end, il n’aura pas su tirer son épingle du jeu lors de cette manche. Un week-end à oublier très certainement.

Au fil du week-end, on aura donc compris que la victoire ne pouvait échapper au Gallois. Derrière, Ott Tänak a rapidement sécuriser sa deuxième place. Après son terrible accident à Monte Carlo, le champion du monde en titre marque ses premiers points de la saison et démarre enfin, sa saison 2020. Mais la surprise du week-end, c’est surement la bataille acharnée entre un rookie, tout juste âgé de 19 ans, et d’un sextuple champion du monde. Rovanperä et Ogier n’ont cessé d’échanger leur position tout au long des trois jours, et pourtant, c’est bien le prodige Finlandais qui a le dernier mot.

La power stage pour Rovanperä

La dernière spéciale de ce Rallye de Suède, la power stage, n’avait que d’interêt la bagarre pour la troisième place entre les deux coéquipiers. À ce petit jeu, c’est bel et bien Kalle Rovanperä qui s’impose. Auteur d’une spéciale parfaite, le Finlandais signe un scratch primordial et fait coup-double : premier podium en carrière pour sa deuxième course en WRC et un petit bonus comptable au général. Il devance son ainé de plus de trois secondes, alors qu’un petit dixième les séparait hier soir. Rien que ça.

Au général, Elfyn Evans rejoint Thierry Neuville en première position (42 points chacun). Sébastien Ogier est troisième, à cins points du duo. Côté constructeur, Toyota Gazoo Racing WRT assoit son avance, et compte dix points de plus que son concurrent Hyundai Shell Mobis WRT.

WRC. Elfyn Evans rejoint le Belge Thierry Neuville en tête du général.

Cette belle note conclut un week-end dantesque, tant par ses conditions changeantes que par le peu de kilomètres parcourus. Prochain rendez-vous le 9 mars, pour un Rallye du Mexique qui s’annonce d’ores et déjà passionnant.


Partagez cette info :

Total
0
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram