Peugeot Landtrek : le pick-up à la conquête de l’Amérique … Et pourquoi pas pour la France ?

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
22
Partages

Produit en Uruguay, le Peugeot Landtrek sera distribué dans une grande partie des pays d’Amérique latine. Mais le modèle ne sera pas disponible en Europe…

Peugeot et le marché sud-américain, c’est une grande histoire. Depuis des décennies maintenant, plusieurs modèles méconnus de l’Europe, arpentent les rues de l’Amérique latine. D’ailleurs, il y a quelques années, le constructeur fabriquait le Hoggar, une version pick-up de la 207.

En 2018, PSA Peugeot Citroën annonçait la production de son millionième véhicule dans son usine de Porto Real, au Brésil.

Récemment, la firme au lion a confirmé la mise en production de sa nouvelle 208 de l’autre côté de l’Atlantique. Désormais, en plus de la citadine, Peugeot produira le Landrek. Après avoir été testé pendant plusieurs mois dans différents pays, le pick-up français vient officiellement de débuter sa carrière en Amérique du Sud.

Pourquoi pas pour l’Europe ?

Il faut dire que Peugeot a misé gros pour être compétitif sur le marché des pick-up. Outre-Atlantique, la bataille fait rage entre les constructeurs. Alors, en Amérique du Sud, le constructeur français n’a cessé d’innover, notamment dans ses usines.

Peugeot. Le Hoggar, un pick-up commercialisé entre 2010 et 2014.

Et Peugeot a tenu à rappeler que le segment des pick-ups  représente à lui seul 2.5 millions de véhicules en 2019. Parmi eux, plus de 400.000 unités ont été vendues sur le continent sud-américain. Vous l’aurez compris, la marque a bien analysé les enjeux colossaux du marché !

Résultat, pour Peugeot, l’Europe n’est pas la priorité. Surtout que les pick-up ne sont pas très appréciés sur le Vieux Continent. Par exemple en 2018, en France, seulement 20.000 modèles «à bennes» ont trouvé preneur.

Le Peugeot Landtrek sera alors produit en Uruguay, avec d’autres modèles commerciaux de PSA. Puis, il sera déployé en plusieurs temps en passant d’abord par le Mexique. Le pick-up français poursuivra sa carrière en Uruguay, Equateur, Paraguay, Panama, Pérou, République Dominicaine, Guatemala, Haïti et Chili. Enfin, dès 2022, l’Argentine, le Brésil et la Colombie recevront le modèle.

Sur un terrain hostile

Sur le papier, le Landtrek a été conçu afin de contrer les géants américains. Le pick-up bénéficie donc de mensurations honorables avec 5,33 m de long en cabine double (5,39 m en cabine simple) et 1,92 m de large.

Selon la version, la capacité de chargement varie de 1 à 1,2 tonne avec une capacité de remorquage jusqu’à 3 tonnes. Peugeot propose une transmission manuelle ou automatique à 6 vitesses, avec un système de traction 4x4 réduit et un différentiel arrière bloqué.

À bord, la marque française soigne l’accueil avec un habitacle assez moderne. Un système multimédia via un écran de 10″, un tableau de bord avec écran de 7″, le contrôle de traction et de stabilité, le contrôle de descente ou encore un assistant de démarrage en côte complètent la panoplie.

Sous le capot, l’utilitaire dispose d’un bloc essence 2.4l turbo de 210 ch et 320 Nm. Un 1.9l turbodiesel de 150 ch et 350 Nm est aussi proposé.

Le Peugeot Landtrek n’est donc pas prêt de fouler le sol français, notamment puisqu’il ne répond pas aux normes antipollution Euro 6…


Partagez cette info :

Total
22
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram