De l’asphalte à la mer : un siège DS pour le commandant du Charles de Gaulle

Un siège unique pour le « pacha » d’un navire unique. Le vaisseau amiral de la flotte française est désormais commandé depuis un siège tout droit inspiré de ceux de la DS9, et conçu par les équipes de DS Automobiles. 
Siège du commandant du porte avions Charles de Gaulle
©DS Automobiles

Partagez cette info :

Total
1
Partages

Un siège de cuir Nappa noir basalte confection bracelet avec toutes les commodités qui vont avec, ventilé, chauffant et même massant! De quoi commander sereinement le mastodonte de 262m et les presque 2 000 membres d’équipage vivant à son bord.

L’alliance du luxe et du savoir-faire français

« Le porte-avions Charles de Gaulle incarne l’extraordinaire savoir-faire de notre industrie avec une prestance incomparable et une technologie d’exception. Installer une création unique de siège DS travaillé par nos propres maîtres selliers sur le vaisseau amiral de la flotte française est plus qu’un clin d’oeil, c’est la rencontre de deux mondes où se côtoient l’excellence et la fierté nationale. » Tels sont les mots de Thierry Metroz, directeur du Style chez DS Automobiles, et qui résument parfaitement ce projet.

Sur le siège est brodé l’insigne du Charles de Gaulle R91. Tandis que le haut de l’ancre est remplacé par une croix de Lorraine, symbole de la France libre et toujours associé au général. Alors que le bras droit de l’ancre avec ses trois envolées symbolise l’aviation embarquée du navire.

Rappelons que la DS fut la voiture du Général de Gaulle, pendant sa présidence. Un siège DS sur un navire portant son nom est donc une sacrée concordance. Pour l’anecdote, cette voiture, la fameuse DS19, lui aura sauvé la vie lors de l’attentat du Petit-Clamart en 1962.

Une vitrine pour la DS9

Commercialisée depuis le 10 août 2020 en Chine, la berline haut de gamme de DS vient tout juste d’arriver sur le marché européen. En effet, ce modèle n’est disponible à l’achat que depuis ce printemps et les premières ne fouleront les routes qu’en septembre. C’est donc un coup marketing intéressant pour la marque tricolore que de faire ce siège pour un symbole de la France.

Avec des prix compris entre 47.700 et 68.400 €, la berline est en concurrence directe avec ses rivales allemandes (BMW Série 5, Audi A6, Mercedes Classe E…). Mais le marché de ces modèles haut de gamme est déjà bien établi. Alors, se tailler la part du lion s’avère être mission impossible…

Nouvelle DS4 (2021) : toutes les infos sur la nouvelle compacte française

Néanmoins, le côté élégant, sobre, original et la qualité des finitions font de cette DS9 une alternative sérieuse à ses cousines germaniques. Malgré le fait qu’elle soit entièrement fabriquée en Chine, son côté haut de gamme à la française est parfaitement représenté à travers ce fameux siège qui équipera pendant un temps, la passerelle de navigation du Charles de Gaulle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram