E‑Prix de Marrakech : Da Costa l’emporte, Vergne en forme

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
0
Partages

DS Techeetah est de retour avec la victoire d’Antonio Felix Da Costa, et la remontada impressionnante de JEV, troisième à l’arrivée. Parti dernier, Mitch Evans termine sixième après une chevauché fantastique.

Quel retour au premier plan pour DS Techeetah. En pole au départ, le Portugais Antonio Felix Da Costa remporte l’E-Prix de Marrakech et prend la tête du classement général, joli coup double. Impérial, le pilote DS a dominé cette course de la tête et des épaules malgré la pression constante du jeune et talentueux Maximilian Günther, deuxième à l’arrivée.

Vergne = THE performance

Mais la vraie performance du jour, sans vouloir montrer notre chauvinisme, c’est celle de notre double champion du monde français Jean-Éric Vergne, fiévreux tout le week-end, et dont l’état de santé posait quelques questions (jusqu’à lui faire un test au coronavirus hier). Sa course fut un exemple pour tous les pilotes du paddock, et peut-être l’une des plus brillantes de sa carrière. Parti en onzième position, le Français a réalisé une course parfaite, doublant les uns après les autres ces adversaires, tout en utilisant son mode attack avec intelligence et parcimonie.

DS Techeetah, le carton plein

L’écurie française était même proche du doublé pour ce E‑Prix de Marrakech après la remontada de JEV, mais son manque de batterie sur le dernier tour ne lui a pas permis de tenir sa position jusqu’à la ligne d’arrivée, après un superbe dépassement du jeune allemand (voir la vidéo ci-dessous). Il s’agit à Marrakech, de la première victoire de l’écurie, qui prend de ce fait, la tête du championnat pilote avec le Da Costa, et du championnat constructeur.

Le classement général chamboulé

L’ex-leader du classement général, Mitch Evans, parti dernier, signe lui aussi une course remarquable. Il termine ces 45mn de course en sixième position, derrière les deux Suisses, Sébastien Buemi (4e) et Eduordo Mortara (5e). À noter la performance du pilote Venturi, l’antichambre motorisée par Mercedes, qui termine loin devant les flèches d’argent, Nyck De Vries onzième et Stoffel Vandoorne quinzième.

Au général, c’est donc Antonio Felix Da Costa qui prend les reines, avec onze points d’avance sur le Néo-Zélandais Mitch Evans. Alexander Sims reste troisième, malgré sa panne dans le dernier tour aujourd’hui. “JEV“ se rebieffe, et remonte au huitième rang.

Reste plus qu’à savoir le nombre de courses restantes cette saison, avec la question du coronavirus. Éléments de réponses mardi, après réunion entre tous les acteurs de la Formule E.


Partagez cette info :

Total
0
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram