Une Alpine A110 de la gendarmerie termine sur le toit

Tout juste intégrée aux rangs de la Gendarmerie Nationale, l’une des l’Alpine A110 a été détruite dans un accident. 
Alpine Gendarmerie
@Facebook / Julien Betis

Partagez cette info :

Total
1
Partages

La gendarmerie compte une Alpine en moins dans ses garages… Récemment équipées des A110 pour les interventions à haute vitesse, les forces de l’ordre ont déjà crashé l’un des 26 exemplaires mis à disposition par la marque dieppoise.

En effet, une photo montrant un gendarme en plein milieu d’un champ aux côtés du coupé français a été publiée sur Twitter. D’après les traces de pneus visibles au sol, le pilote de la gendarmerie aurait perdu le contrôle de l’Alpine A110. L’auto a terminé sa course dans une plaine, sur le toit…

L’accident s’est produit sur l’autoroute A4, au niveau de la sortie de Fresnes en Woëvre. Simple perte de contrôle ou évitement, les circonstances du crash restent inconnues.

Dans les rangs de la Gendarmerie Nationale depuis mai dernier, les 26 Alpine A110 ne sont désormais plus que 25.

VIDEO. Voilà ce qu’il se passe si vous n’attachez pas votre auto sur un banc de puissance

Après avoir vu les images de l’A110 des gendarmes sur le toit, Bernard Ollivier, ancien patron de la marque, a tenu à rappeler une chose sur Twitter : « L’Alpine est facile à conduire, mais à partir d’une certaine vitesse, les gendarmes devraient être vraiment formés… »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram