Tesla va réduire drastiquement son personnel

Elon Musk n’a plus confiance en l’économie actuelle et souhaite donc licencier de nombreux employés de Tesla. 
Tesla
@Tesla

Partagez cette info :

Total
1
Partages

Elon Musk va supprimer près de 10% des emplois. Reuters a réussi à mettre la main sur un mail envoyé par le patron de Tesla. Un courrier électronique avec comme nom, «pause toute embauche dans le monde entier».

Le patron de Tesla avait déjà fait parler de lui pour avoir obligé ses employés à revenir au bureau ou bien de quitter l’entreprise. Un rapport publié par Reuters montre l’évolution en bourse des actions Tesla. Dans le commerce de pré-marché, l’entreprise californienne enregistre une baisse de 3%. À Francfort, c’est aussi une diminution de 3,6%.

Tesla continue de plaire dans le monde, mais le contexte actuel ne permet pas de répondre à la demande de tous. En addition aux pénuries de composants électroniques, l’usine Tesla qui a dû s’arrêter à Shanghaï a été un gros coup de massue. Pour rappel, l’usine a été contrainte de fermer ses portes en raison d’un confinement obligatoire.

Elon Musk s’est exprimé sur cette situation et il ressent un «super mauvais sentiment». Il n’est pas le seul à le ressentir.

Elon Musk n’a pas d’état d’âme

Le PDG de Tesla n’a pas le temps pour faire dans le social. Dans un mail intercepté par Reuters, il écrit : «Si vous ne vous présentez pas, nous supposerons que vous avez démissionné». Il oblige ainsi ses salariés à revenir au bureau pour 40h par semaine.

Tous les pays n’ont pas accepté cette obligation. Par exemple, l’Allemagne s’oppose à cette volonté de Musk. Les Pays-Bas quant à eux rejettent la suppression de postes et s’expliquent : «Vous ne pouvez pas simplement licencier les travailleurs néerlandais». En addition, le porte-parole syndical de la FNV (Federatie Nederlandse Vakbeweging qui est un syndicat néerlandais), souhaite trouver un accord sur des potentiels départs.

Tesla augmente encore les prix de la Model 3

Au mois de mai, Elon Musk s’est exprimé sur la situation actuelle : «Je pense que nous sommes probablement en récession et que cette récession va empirer». Sur Twitter, lorsqu’une personne lui demande si une récession est présente, il répond : «Oui, mais c’est en fait une bonne chose. Il pleut de l’argent sur les imbéciles depuis trop longtemps. Certaines faillites doivent se produire».

Tesla n’est pas la seule entreprise à être contrainte de licencier. Ça a été le cas pour Netflix qui a renvoyé 150 personnes. Meta Platforms et Uber ont eux aussi été obligés de se séparer de nombreux employés.

L’économie mondiale connaît une période délicate en ce moment pour de multiples raisons. Est-ce que tout rentrera dans l’ordre ? Seul l’avenir nous le dira.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram