Tesla rappelle plus de 150.000 véhicules pour un problème de mémoire interne

En raison d’un souci de mémoire interne saturée de l’ordinateur de bord, Tesla doit rappeler 158.000 véhicules produits entre 2012 et 2018. 

Découvrez notre newsletter !

Partagez cette info :

Total
8
Partages

Un problème informatique qui va coûter cher à Tesla ! Après un examen approfondi orchestré par l’organisme américain de la sécurité routière (NHTSA), il semblerait que le système MCU (Media Control Unit) embarqué dans les modèles de la marque soit saturé en mémoire interne.

Il faut dire que certains problèmes persistent depuis plusieurs années sur les Tesla, comme notamment l’absence du signal sonore des clignotants ou encore le dysfonctionnement de l’écran tactile. Alors, la firme américaine doit procéder au rappel de 158.000 véhicules, ce qui représente tout de même 10% des livraisons depuis la création de la marque.

Tesla doit donc remplacer la mémoire interne de l’unité de contrôle, qui est d’origine de 8 Go. Toutefois, puisqu’il s’agit d’une mémoire qui est utilisée à chaque démarrage du véhicule, sa durée de vie est limitée, tout comme pour une batterie et son nombre de recharges.

La NHTSA a évalué sa durée de vie entre 5 et 6 ans avec un cycle d’écriture de 3.000. Cela paraît donc logique que de nombreux véhicules enregistrent le problème. Cette défaillance concerne les Model S (à partir de 2012) des Model X (à partir de 2016).

Bien que l’organisme de sécurité routière ne puisse pas ordonné Tesla à rappeler ces véhicules, la marque doit répondre et soumettre plusieurs de nombreuses informations à la NHTSA. D’ailleurs, Tesla a tenu à expliquer qu’à terme, la quasi-totalité des mémoires de ces unités arrivera à saturation.


Partagez cette info :

Total
8
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça pourrait vous intéresser
Suivez-nous sur Instagram